Exposition / Auvergne : le projet de Sommet de la forêt et du bois prend forme

Le 19 juillet 2013

Le Sommet de la forêt et du bois, nouvel évènement organisé conjointement par Forexpo et Panorabois à Clermont-Ferrand, viendra se positionner en mai 2014 dans le calendrier des salons forestiers français. Le 5 juillet, ce rendez-vous a été présenté aux membres de l’Ascodif, partenaire du nouveau salon, à l’issue de leur assemblée générale.

 

La première édition du Sommet de la forêt et du bois, programmée du 15 au 17 mai 2014 à Clermont-Ferrand (63), a été officiellement présentée aux membres de l’Ascodif à l’issue de leur assemblée générale le 5 juillet dernier. Sur les 20 membres présents, 18 ont fait part de leur volonté de participer à ce nouveau salon forestier. Parmi ceux-ci, 12 ont déclaré qu’il constituera leur seul lieu d’exposition l’an prochain.

Cet évènement s’est fixé l’objectif de couvrir toute la filière forêt-bois en réunissant deux entités complémentaires. La première a été confiée aux organisateurs du salon aquitain Forexpo, représenté par Cyril Monneyron lors de la présentation aux membres de l’Ascodif. Elle réunira les thématiques de la mécanisation forestière (reboisement, sylviculture, exploitation), du bois-énergie, de la scierie mobile, de la desserte, du transport et de la manutention (parc à grumes).

La seconde sera constituée du salon Panorabois qui, en 2014, décalera sa cinquième édition de janvier à mai. Elle sera dédiée aux métiers du bois : de la construction aux aménagements intérieurs et extérieurs, de l’isolation au bois-énergie (en termes de production de chaleur), en passant par les équipements et outillages, les services à la filière forêt-bois sans oublier les organismes de formation et autres organismes professionnels et consulaires.

Le chiffre : 8.000 / C’est le nombre d’entreprises de la filière forêt-bois du Massif central, dont 2.000 entrepreneurs de travaux forestiers. L’ensemble représente 45.000 emplois pour l’ensemble de la filière.

Les deux organisateurs avaient répondu aux exigences d’un appel d’offre lancé par l’Ascodif auprès de quatre organisateurs français pour la mise en œuvre d’un salon forestier en mai-juin 2014. En termes de répartition, Forexpo prendra en charge la commercialisation des stands alors que Panorabois assurera la logistique globale de la grande halle d’Auvergne de Clermont-Ferrand, où il a déjà organisé quatre éditions de son salon à portée plus régionale. Fort de son expérience avec le Sommet de l’élevage qui se déroule sur le même site chaque année, avec quelque 80.000 visiteurs, Fabrice Berthon devrait assumer le rôle de commissaire général de l’évènement. « Le site de Clermont-Ferrand dispose d’une position centrale, avec un accès facile et des possibilités d’hébergements importantes », explique-t-il.

Le volet forestier se déroulera à l’extérieur, sur l’esplanade du site, se divisant en deux parties de 3,5 hectares. Les exposants forestiers seront contraints d’installer leurs engins et matériels sur une zone non forestière mais Cyrille Monneyron rassure en mentionnant « la possibilité d’aménager un espace de démonstrations avec rondins de bois, tout comme l’opportunité de mettre en place des shows de présentation pour les marques d’engins forestiers ». Les exposants de l’aval de la filière se regrouperont, quant à eux, sur les 1,5 hectares d’espaces couverts.

Dominique Seytre