Recevoir la newsletter

Magazine

Fibre excellence Tarascon : nouveau report d’audience au 23 février

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo

Placée en redressement judiciaire depuis le 8 octobre dernier, la société Fibre Excellence Tarascon SAS bénéficie d’une période d’observation de six mois jusqu’au 8 avril. Cependant, le tribunal de commerce de Toulouse (le siège de la société étant domicilié à Saint-Gaudens) a donné un premier rendez-vous aux dirigeants de la papeterie de Tarascon le 12 janvier dernier. Cette rencontre avait débouché sur un report d’audience au 26 janvier afin que le tribunal de Toulouse puisse prononcer la poursuite de la période d’observation ou la liquidation définitive de la société. L’audience du 26 janvier vient de se conclure par un nouveau report de quatre semaines comme l’évoquent nos confrères de la Marseillaise : «Une nouvelle audience au tribunal de commerce est prévue le 23 février». Le tribunal de commerce de Toulouse a besoin de plus de recul et notamment de plus de données chiffrées sur une éventuelle amélioration des bilans de la société tarasconnaise. En effet, le quotidien régional Midi-Libre avait rapporté les propos de représentants syndicaux qui évoquaient des signes encourageants pour l’avenir de la papeterie de Tarascon : «De nouveaux clients pour la pâte écrue en Asie et en Europe sur ce marché en cours de développement, de surcroît avec des prix à la hausse, et […] le paiement des commandes au chargement sur le bateau». Mais, pour l’heure, ces nouvelles perspectives semblent présenter une lisibilité limitée au printemps ou à l’été 2021 : il est fort probable que le tribunal de commerce de Toulouse soit en attente d’informations plus fiables car Fibre Excellence Tarascon devra aussi envisager le remboursement des prêts octroyés par l’Etat dans les années à venir. Après le premier prêt d’Etat de 7 millions d’euros attribué le 23 octobre dernier, la députée Monica Michel (LREM) indique qu’un second prêt de l’État serait de 1,6 million d’euros en estimant que «c’est la dernière chance de sauver l’entreprise». L’attribution de ce second prêt signifie que la société Fibre Excellence Tarascon a encore besoin de l’aide de l’Etat pour présenter des comptes équilibrés au tribunal de commerce de Toulouse, un élément révélateur d’un bilan actuel et prévisionnel qui reste très fragile. Les quatre semaines à venir s’avèrent donc décisives pour la papeterie de Tarascon : soit l’évolution économique s’avère probante et la période d’observation se poursuivra jusqu’au 8 avril, soit les perspectives seront insuffisantes et le tribunal de commerce prononcera la liquidation définitive de la société. Une récente étude de la FNB estime que le rayon d’approvisionnement de Fibre Excellence Tarascon impacte 40% de la surface forestière nationale, ce qui concernerait quelques 10.000 emplois indirects avec un impact d’environ 20 millions d’euros pour les propriétaires forestiers, publics et privés. Ainsi, la filière forêt-bois ne cesse de poursuivre sa mobilisation pour parvenir au maintien de l’activité du site de production de la papeterie de Tarascon.

Photo : Vue aérienne du site de la papeterie de Tarascon. (crédit : Fibre Excellence Tarascon SAS)

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format