Quelques signes encourageants pour la Papeterie de Tarascon

Le 18 janvier 2021

Depuis le 8 octobre dernier, la société Fibre Excellence Tarascon SAS est en période d’observation de six mois dans le cadre d’une procédure de redressement judiciaire. Le tribunal de commerce de Toulouse devait se prononcer le 12 janvier sur la continuité ou la liquidation de l’entreprise. Nos confrères du Midi-Libre informent que «le tribunal de commerce a placé l’entreprise en liquidation conservatoire» jusqu’au mardi 26 janvier, «le temps d’examiner de nouvelles données arrivées entre-temps». Parmi ces nouvelles données, la préfecture des Bouches-du-Rhône a confirmé que «l’État est prêt à apporter un nouveau soutien financier à la société en vue de prolonger la période d’observation». La députée Monica Michel (LREM) indique que la somme injectée par l’État serait de 1,6 million d’euros en estimant que «l’entreprise doit poursuivre son activité dans l’intérêt général et local». Par ailleurs, le quotidien régional Midi-Libre rapporte les propos de représentants syndicaux qui évoquent des signes encourageants pour l’avenir de la papeterie de Tarascon : «De nouveaux clients pour la pâte écrue en Asie et en Europe sur ce marché en cours de développement, de surcroît avec des prix à la hausse, et […] le paiement des commandes au chargement sur le bateau». Ces représentants ajoutent même que la société Fibre Excellence Tarascon va «pouvoir présenter un prévisionnel à l’équilibre permettant la poursuite de la période d’observation dans le cadre du redressement judiciaire». Nos confrères du Midi-Libre indiquent que «ce prévisionnel donnerait de la visibilité jusqu’au mois d’août prochain». Des signes encourageants pour l’avenir de la papeterie de Tarascon qui restent à confirmer lors de la prochaine audience du tribunal de commerce de Toulouse programmée le 26 janvier prochain.

Photo : vue générale de l’ensemble du site de la papeterie de Tarascon. (Crédit photo : Fibre Excellence Tarascon SAS)