Exposition / Xylexpo 2014 : une volonté fédératrice

Le 20 mars 2014

« Travailler ensemble » : tel est le message qui a été mis en avant lors de la récente conférence de presse consacrée à Xylexpo, la biennale des fournitures pour l’industrie du meuble et du bois qui se tiendra du 13 au 17 mai 2014 dans les espaces de FieraMilano-Rho. Le président du salon en a profité pour présenter un nouveau prix, les Xia – Xylexpo innovation awards.

 

Le président d’Acimall, Lorenzo Primultini, n’a pas manqué de souligner les retours d’importantes entreprises dans l’événement milanais : « Deux entreprises du groupe SCM sont encore avec nous, CMS Group-Balestrini et Superfici-Elmag ; Biesse Group fait son retour à Xylexpo, ainsi que Cefla Group et Casadei-Busellato. Une industrie italienne durement frappé par la crise économique, qui a dû accentuer sa vocation à l’export pour continuer son chemin a besoin de collaborer, de voir dans le salon un moment privilégié. Je suis certain qu’il s’agit d’un autre pas important vers une réunification totale qui nous permettra de dire – en 2016 – que toute l’industrie italienne est dans sa vitrine privilégiée. »

Le président du salon a conclu son intervention en présentant en avant-première les Xia –Xylexpo innovation awards. « C’est un prix pour l’innovation non seulement de produit, mais aussi avec une attention particulière portée aux sujets de l’économie verte et aux opportunités que l’adoption de systèmes à consommation réduite représentent pour les utilisateurs finaux. Les résultats de ces trophées, pour lesquels les journalistes internationaux sont invités à jouer le rôle de « jurés », seront communiqués le soir du 14 mai, deuxième journée de Xylexpo, avec les noms des trois premiers classés pour chacune des deux catégories du prix ».

Le chiffre : 450 / C’est le nombre d’exposants attendus à terme sur cette édition, sur une surface nette de presque 30 000 m².

Dario Corbetta, directeur d’Acimall, a quant à lui rappelé que l’Italie est le deuxième producteur de technologies pour le bois au monde, après l’Allemagne (1,77 milliard d’euros) et avant la Chine (705 millions d’euros). Il a fourni une série d’informations sur la prochaine édition du salon pour laquelle on recense pour l’heure 360 adhésions pour 24.000 m² d’espace assigné, « mais nous pouvons dire qu’il y a un retard de 50 jours sur le planning habituel. Cela signifie que les petites et moyennes entreprises attendent le dernier moment pour valider leur inscription », a-t-il estimé.

Dario Corbetta a aussi insisté sur la « particularité » de cette édition, qui a lieu dans une phase économique délicate pour le « système Italie », et a obligé plusieurs exposants à opter pour une surface plus réduite par rapport aux éditions précédentes.

Trois pavillons seront occupés : les 1 et 3 seront consacrés à tout ce qui concerne la transformation du panneau et l’industrie moderne du meuble ; le pavillon 2 abritera les premiers usinages et les procédés liés au bois massif.