Découverte d’un tout nouveau skidder conçu pour le débusquage en montagne

Le 28 septembre 2020
Manipulation d’une grume avec la grue Epsilon S120R à double télescope.

La société Durand forêt vient d’investir dans le tout premier modèle du débusqueur Foremat FSK 4625. Ce skidder est équipé d’un double treuil CMC avec une grue Epsilon-Palfinger S120R à double-télescope. Grâce à un gabarit relativement compact, cet engin offre un bon compromis entre légèreté et fiabilité. Le tout nouveau constructeur Foremat semble satisfait de ce prototype très opérationnel et entreprend déjà la conception d’un second modèle à livrer en novembre prochain.

Florent Durand est aux commandes du tout premier skidder FSK 4625 conçu par la société savoyarde Foretmat avec 372 heures au compteur. Ce débusqueur à grue évolue très facilement sur les parcelles de la forêt communale d’Anglefort (01) situées en bordure de route forestière. L’engin dévoile toutes ses aptitudes pour travailler en montagne, tant avec sa grue Epsilon S120R que son double treuil CMC sur les pentes du col du grand Colombier que le tour de France a pu franchir en cette année 2020.

Grue Epsilon-Palfinger S120R à double-télescope

Florent Durand a appris le métier de forestier sur le tas aux côtés de son père qui était débardeur à son compte. Le jeune homme a commencé sa carrière professionnelle avec le statut de salarié avant d’être associé à son père. La SARL Durand forêt a été créée en 2016 sur la commune de Lornay, tout près de Rumilly (74). La société haut-savoyarde dispose d’un skidder Camox F175 à grue et d’un débusqueur Timberjack qui vient d’être remplacé par le FSK 4625 depuis juillet dernier. Florent Durand intervient essentiellement en zone de montagne sur un rayon dépassant parfois les 100 km du siège de la société. Désormais, le professionnel dispose de deux skidders à grue car l’utilité de la grue s’avère néces- saire pour les besoins croissants de tri sur place de dépôt, y compris sur les chantiers forestiers de montagne. Cette grue Epsilon-Palfinger S120R à double-télescope offre une portée de 7,20 mètres avec un grappin FG57X de la même marque en bout de flèche. Florent Durand estime que «ce modèle de grue s’avère beaucoup plus léger que la grue de son autre débusqueur».Parfois, le professionnel a même tendance à oublier que le FSK 4625 est bien équipé d’une grue !

Un bon compromis entre légèreté et fiabilité

Florent Durand a fait confiance au savoir-faire de Foretmat et de François Lacroix pour investir dans le tout premier modèle sorti des ateliers du néo-constructeur savoyard. Ce débusqueur a été conçu pour intervenir spécifiquement dans les forêts de montagne : «Sa largeur de 2,75 mètres permet de se faufiler dans des pistes étroites et sa garde au sol de 70 cm, tablier compris, offre une bonne capacité de franchissement». Le nouveau skidder a été équipé de pneumatiques Nokian Logger King LS-2 en 24,5-32 qui risquent d’être chaînés à longueur d’année sauf pour des chantiers en bord de route goudronnée comme aujourd’hui. «Ainsi, le débusqueur FSK 4625 offre une taille raisonnable avec un bon compromis entre légèreté et fiabilité», ajoute le professionnel. Le tablier offre un profil particulier pour permettre d’emmener une grande charge de bois. «Ce tablier de 85 cm a également la possibilité de lever à bonne hauteur», se félicite le débardeur. Celui-ci apprécie «la force hydraulique pour le tablier comme pour la lame avant de 2,20 mètres de large afin de pouvoir les utiliser avec souplesse et rapidité». Le double treuil hydrostatique CMC de 2×16 tonnes permet un fonctionnement dans les deux sens pour ses deux câbles de 175 mètres en 13 et 14 mm compactés.

Un gabarit relativement compact

Le skidder FSK 175 parvient à répondre aux dernières normes environnementales avec la prouesse de garder un gabarit relativement compact dont une longueur de 6,90 mètres pour une hauteur de 3,15 mètres. L’engin est équipé d’un moteur John Deere Tier 5 avec transmission hydrostatique qui lui permet d’être manœuvré avec une grande précision. «La souplesse d’articulation est appréciable d’autant plus que des capteurs évitent qu’elle ne vienne buter de chaque côté afin d’éviter une usure inutile», se réjouit Florent Durand. Ce dernier peut également compter sur sa radiocommande intégrale Fusilier, une marque qu’il apprécie tout particulièrement pour l’avoir déjà expérimentée sur son ancien Timberjack.

En cabine, la visibilité est très satisfaisante tant à l’arrière qu’à l’avant où se trouve pourtant un angle d’attaque assez prononcé sur la partie supérieure du capot moteur. Une visibilité accrue par quatre feux LED avant et deux feux de côté pour cette cabine qui s’avère bien insonorisée. Le poste réversible est proposé de série avec un siège qui tourne à 360° : «Le tableau de bord est installé sur l’accoudoir afin de tourner avec le siège», s’enthousiasme le débardeur. Son écran digital fournit toutes les informations nécessaires sur l’engin et sa grue. A l’arrière d’un des deux joysticks, Florent Durand apprécie de disposer d’une gâchette très intuitive et accessible pour«enclencher et enlever instantanément le blocage avec un maximum de sécurité».

Conception d’un second modèle à livrer en novembre

Après quelques mois d’utilisation, le skidder Foretmat FSK 4625 n’a pas révélé de problèmes particuliers et le constructeur travaille déjà à la conception d’un second modèle à livrer en novembre. Si l’avant de châssis reste standard, l’arrière peut se décliner en différentes versions : simple ou double arche, installation d’une autre grue… Foretmat travaille déjà à la conception de sa propre grue qui puisse offrir plus de puissance ! Le construc- teur peut s’étendre sur l’ensemble de ses ateliers agrandis en 2017 afin de réaliser en interne les opérations de chaudron- nerie, de soudage ou encore de peinture des petites pièces. Les pièces plus importantes sont peintes en sous-traitance, tout comme l’ensemble de la construction de la cabine. Le reste de l’engin, dont le châssis, est construit dans les 1.000 m2 de bâtiments couverts situés à Novalaise (73).

Photo : Manipulation d’une grume avec la grue Epsilon S120R à double télescope.

Pour le voir en action, c’est ici :

 

Voir notre édition verte, Le Bois International, Scierie, exploitation forestière N°30…