Recevoir la newsletter

Magazine

Woodinnovation, sur la voie prometteuse du CLT

{ element.images.0.titre }}


Woodinnovation est spécialisée dans la transformation de CLT pour le compte de divers acteurs de la construction bois employant ce matériau innovant. Réalisant à la fois les études de stabilité et la découpe des panneaux (à l’aide d’un centre d’usinage à contrôle numérique Biesse Uniteam CLT 400), l’entreprise a même prévu une production propre de CLT, afin de gagner en indépendance sur un marché caractérisé par un essor prometteur.


C’est en 2019 que Woodinnovation s’implante au sein de vastes ate- liers d’une superficie de 6.200 m2 situés à Amblève, en Belgique, non loin de la frontière luxembourgeoise. «Nous avons grandi dans l’entreprise familiale Belwood (également située à Amblève, NDLR), la première et la seule scierie de bois résineux de faible diamètre. Depuis notre plus jeune âge, nous sommes donc en contact permanent avec le bois, qui est l’un des matériaux de construction les plus fascinants», déclare Patrick Pauels, directeur général de Woodinnovation.

Cette entreprise, qui emploie actuellement cinq personnes, est donc une émanation de la scierie Belwood, qui quant à elle revendique un volume de 200.000 m3 sciés par an, intégralement à base d’épicéa, Belwood étant installé sur son site actuel depuis une vingtaine d’années.

Woodinnovation est née à l’initiative de Patrick Pauels, qui est par ailleurs l’un des trois associés à la tête de la scierie Belwood. Avec Woodinnovation, l’intégration du bois en tant que matériau est encore plus avan- cée : «Gros œuvre, toits, cloisons intérieures, sols, tout est réalisable en bois. Et tout cela sous la forme d’éléments de construc- tion préfabriqués qui n’ont plus qu’à être assemblés sur le chantier», précise-t-il : «Chez Belwood, nous faisions déjà du lamellé-collé. Dès lors, s’adjoindre une ac- tivité de CLT s’inscrit dans une continuité logique».

Pour l’heure, l’activité de Woodinnovation consiste pour une part en la réalisation d’études de faisabilité, l’entreprise réalisant également la découpe des panneaux de CLT : «C’est la partie études qui prend le plus de temps», explique Patrick Pauels : «Notre bureau d’études, équipé du logiciel de chez Cadwork, prépare le travail afin que nos clients finaux puissent réaliser le montage des éléments sur chantiers dans les meilleures conditions, à partir des éléments prédécoupés que nous leur fournissons» […] 

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°18… 

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format