Recevoir la newsletter

Magazine

Un quatrième trimestre 2021 marqué par des niveaux de prix élevés

Le secteur de l’exploitation/scierie a bénéficié d’une bonne orientation de l’activité au quatrième trimestre 2021, d’après une analyse diffusée début mars par France bois forêt. La période a notamment été caractérisée par un niveau de demande élevé pour les professionnels du feuillu et des prix d’achat et de vente à la hausse sur l’ensemble des marchés.

Dans le cadre de son observatoire économique, France bois forêt a diffusé le 10 mars des chiffres sur l’évolution de la conjoncture du marché de l’exploitation forestière/scierie au quatrième trimestre 2021.

Pour les professionnels de l’exploitation-scierie à dominante feuillus, l’analyse réalisée par le Centre d’étude de l’économie du bois (CEEB), signale « une très bonne demande dans tous les secteurs (+9,2 % en France par rapport au 3e trimestre 2021 et +27,1 % à l’export). Hausse des prix également imposée par la hausse du prix matière. Les hausses de prix sont plus difficiles à passer sur le marché national car il s’agit aussi des marchés à plus forte valeur ajoutée. Les stocks de produits finis diminuent rapidement et fortement en raison de l’impossibilité pour les scieurs de reconstituer à l’identique leurs approvisionnements en grumes. Les prix d’achat des grumes sont à un plus haut niveau historique et en constante hausse. Les prix de ventes sont orientés à la hausse mais sans rapport avec la hausse du prix des grumes ».

Niveau marge, France bois forêt fait état d’une « situation contrastée et très variable selon les entreprises et les marchés ».

Le chiffre d'affaires export en baisse

Pour les professionnels de l’exploitation-scierie à dominante résineux, l’interprofession nationale indique qu’au cours du quatrième trimestre 2021, l’activité s’est maintenue, « avec des prix élevés. Les scieurs ont donné la priorité au marché national et plus particulièrement aux clients historiques, se ressent fortement dans le chiffre d’affaires France (+53 % par rapport au 3e trimestre 2021). Le chiffre d’affaires export est en légère baisse (-4,4 %), confirmant la priorité donnée au marché national. Le niveau de stock reste inférieur à la normale mais une inflexion est à noter. La reconstitution a débuté ». Sur l’activité du marché, les prix d’achat « restent extrêmement élevés pour l’ensemble des entreprises. Les prix de vente restent élevés sur un plateau haut. Les marges restent positivement orientées ».

Le baromètre économique de FBF indique que le chiffre d’affaires global du secteur des feuillus (France + export) a progressé de 24,6% au quatrième trimestre 2021 par rapport aux trois mois précédents.
Crédit photo :

Le chiffre : 8,7

Dans son analyse, France bois forêt souligne que les délais de livraison des clients des transformateurs de feuillus ont continué de s’allonger au quatrième trimestre 2021 pour atteindre en moyenne 8,7 semaines. Pour le secteur du résineux, ils étaient également élevés, à 7,6 semaines en moyenne, « mais amorcent une légère décrue », précise l’interprofession.

 

Première Transformation

Scierie

Exploitation forestière

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15