Recevoir la newsletter

Magazine

Wanted : « scieurs de tête » ! Un dispositif de formation créé en Occitanie

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo

Le 5 octobre, l’interprofession Fibois Occitanie annonçait que, suite aux difficultés de recrutement dans le secteur de la scierie, elle s’était alliée à l’Opco Akto, au Greta, au lycée du bois de Montauban-de-Luchon et à la direction territoriale Aude/Ariège de Pôle emploi, pour mettre en place une formation «scieur de tête» à destination des demandeurs d’emploi. Cinq entreprises des départements pyrénéens et du Gers se sont engagées dans cette action pour un total de 7 postes à pourvoir. Cette formation est financée en totalité dans le cadre d’une Préparation opérationnelle à l’emploi collective (Poec).

Les difficultés de recrutement dans le secteur de la scierie sont un sujet récurrent de travail pour les interprofessions. Depuis quelques années le simulateur de scierie mis au point dans l’Est a permis tout à la fois de faciliter les apprentissages quand les installations réelles sont coûteuses pour les centres de formation, et d’offrir donner une nouvelle image du métier aux apprenants. Pour rappel, ce simulateur de scierie, cofinancé par France bois forêt et élaboré sous l’égide du lycée André-Malraux et CFA de la transformation du bois de Remiremont, dans les Vosges, et de la région Grand-Est, a vu le jour en 2016. La société Acreos (Morhange), spécialiste de la pédagogie par la simulation, a développé en collaboration avec la société Mimbus (Toulouse) cet outil qui offre une représentation la plus fidèle possible d’un scie ruban monocoupe ou bicoupe, avec le poste de pilotage soit transversal, soit longitudinal, et propose des scénarios d’apprentissage évolutifs, d’un niveau « zéro » à un niveau « expert » (celui-ci caractérisant le scieur de tête capable de concevoir son schéma de débit en tenant compte des problématiques matière, des défauts, etc.).

Fibois Occitanie ne fait pas exception à la règle et se trouve comme les autres interprofessions en nécessité d’aider les scieries à recruter. Le mercredi 23 septembre dernier, l’interprofession était ainsi présente sur le stand Démo Métiers du salon TAF de Tarbes en compagnie du lycée professionnel des métiers du bois de Montauban-de-Luchon et... de son simulateur de scierie.


(Photos : Fibois Occitanie)

Image

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format