Recevoir la newsletter

Magazine

Péages de transit : la FNB écrit au ministre de l'Agriculture et de la Forêt

Image

Suite à la présentation par le Gouvernement du dossier sur le remplacement de l'écotaxe par un péage de transit pour les poids lourds, la Fédération nationale du bois a souhaité interpeller le ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt pour qu'il précise les modalités de mise en œuvre du nouveau dispositif quant au transport des bois ronds.

Le Gouvernement a annoncé la semaine dernière le remplacement de l'écotaxe poids lourds, suspendue par le Premier ministre fin octobre dernier, par un dispositif intitulé "péage de transit poids lourds", en vue de faire contribuer le transport routier au financement de l'entretien des infrastructures routières et de la construction de nouveaux équipements. Ce système sera instauré sur les itinéraires de grand transit, qui supportent un trafic supérieur à 2.500 poids lourds par jour, et devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2015, après trois mois de fonctionnement "à blanc".

Si le nouveau dispositif prévoit d'ores et déjà des exonérations pour plusieurs secteurs d'activité, il ne mentionne pas à ce stade le transport des bois ronds. Face à cette situation la Fédération nationale du bois a souhaité rappeler au Gouvernement "l'engagement qu'il avait pris le 19 décembre 2013, lors de son assemblée générale". Par la voix de son président Laurent Denormandie, la Fédération nationale du bois a adressé deux courriers à l'attention de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire, et de la Forêt, et des députés concernés pour leur rappeler leur engagement.

Le chiffre : 4.000 / C'est le nombre de kilomètres qui devraient être concernés par le nouveau dispositif "péage de transit poids lourds". Ceux-ci se situeraient sur le réseau routier national et sur certaines routes alternatives départementales (Alsace, périphérique parisien, un tronçon de la route Centre-Europe-Atlantique).

"Nous venons d'apprendre par la presse la volonté du Gouvernement de remplacer l'écotaxe par des péages de transit", écrivait la FNB au ministre en date du 23 juin.

"Il me paraît essentiel et utile, de vous rappeler l'engagement que vous avez pris lors de notre dernière assemblée générale, le 19 décembre 2013, d'accorder au transport de bois rond (grume, billons et produits forestiers) une exonération à ce dispositif comme c'est le cas pour le transport du lait, les véhicules et matériels agricoles et plus généralement le secteur agricole. Cet engagement a été apprécié à sa juste valeur et est toujours présent à l'esprit des forestiers. Cette dérogation est d'autant plus justifiée que les itinéraires de transport de bois rond sont fixés par la puissance publique. Etant à l'origine de cette exonération et compte tenu de votre engagement sur cette question, je vous remercie de bien vouloir nous en transmettre les modalités de mise en œuvre pour que nous puissions les communiquer à l'ensemble de nos adhérents." Inquiète des récentes annonces sur la création du "péage de transit poids lourds", la FNB explique qu'elle attend désormais du Gouvernement une prise de position claire et qu'elle prêtera dans les jours à venir une attention toute particulière à l'avancée de ce dossier.


Première Transformation

Scierie

Exploitation forestière

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15