Recevoir la newsletter

Magazine

Paul Jarquin élu à la présidence de Fibois France

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo

Le 26 mai, Paul Jarquin, actuel président de Fibois Ile-de France, a été élu à la présidence de Fibois France pour un mandat de trois ans. «Cette élection à la tête du réseau national des interprofessions régionales intervient dans un contexte de tensions en matière d’approvisionnement pour la filière bois», indique cette organisation professionnelle qui fédère douze interprofessions régionales de l’aval à l’amont de la filière. «À cette crise conjoncturelle provoquée par une crise sanitaire mondiale exceptionnelle s’ajoute une tension économique et commerciale plus structurelle liée au jeu de certains pays acteurs de la filière, et notamment la Russie, le Canada ou encore les États-Unis. Ce contexte a mis au jour la nécessité d’une plus grande structuration de la filière bois européenne et française de l’aval à l’amont afin qu’opère une meilleure coordination des acteurs et la plus grande solidarité possible en cas de crise. Structuration déjà appelée de ses vœux par un rapport parlementaire. C’est dans cet esprit de coopération stratégique que Paul Jarquin, entrepreneur chevronné de la construction bois, entend exercer son mandat à la tête de Fibois France.»

Après une première expérience entrepreneuriale aux États-Unis, Paul Jarquin a fondé à Montreuil en 2009 REI Habitat, une entreprise de promotion immobilière spécialisée dans la construction de logements collectifs en structure bois. «Il est un des ardents promoteurs de la transformation radicale de l’industrie de la construction, des matériaux classiques vers les matériaux biosourcés», précise Fibois France. «Je remercie les membres de Fibois France de la confiance qu’ils m’ont accordé. Et je tiens à saluer Christian Ribes qui a accompli un travail essentiel pour les 2.400 entreprises membres de Fibois France qui bénéficient aujourd’hui d’une feuille de route claire construite autour de quatre axes stratégiques que sont l’adaptation de la forêt au changement climatique ; la bioéconomie et l’intégration des circuits courts dans les usages et la valorisation du bois ; l’innovation, sans laquelle nous ne saurions rester une filière mondialement compétitive ; et enfin, la formation et l’attractivité pour les métiers de cette filière d’avenir», a déclaré Paul Jarquin suite à son élection. «J’ajouterais que nous devons aussi porter nos efforts sur une meilleure sensibilisation du grand public aux intérêts et aux enjeux de notre filière bois.» Paul Jarquin est par ailleurs depuis 2019 président de Fibois Île-de-France. Il est également secrétaire général d’ADIVBois, association qui promeut le développement d’immeubles en bois de grande hauteur.


Crédit photo : Julien Falsimagne Leextra

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format