Recevoir la newsletter

Magazine

Les groupes PGS et Tartière s’associent dans le cadre de la scierie Synergie

Les groupes PGS et Tartière s’associent dans le cadre de la scierie Synergie

La scierie Synergie appartient au groupe PGS depuis 2010.  

Crédit photo PGS Group Tartière

Les groupes PGS et Tartière, respectivement spécialisés dans la palette bois et le sciage de résineux à destination de l’emballage, ont annoncé le 17 janvier leur volonté de s’associer dans le cadre de la scierie Synergie. Une opération accompagnée d’un accord qui prévoit que PGS entre dans le capital du groupe Tartière d’ici deux ans.

Dans la perspective de renforcer et sécuriser leurs approvisionnements, les groupes PGS et Tartière ont annoncé le 17 janvier leur volonté de s’associer dans la scierie Synergie de Saint-Amand-Montrond (18). « Stéphane Tartière prend la direction de cette scierie, propriété du groupe PGS depuis 2010, pour mettre en commun leurs forces et expériences respectives », indique le groupe PGS. « A moyen terme, l’union des compétences devra permettre d’investir dans une nouvelle scierie de moyen et gros bois – 200 à 1000 mm –, en vue de moderniser et de tripler la production actuelle de Synergie et atteindre une capacité annuelle minimale de 85000 m3 ». Dans cette perspective, les deux partenaires ont prévu d’investir 15 millions d’euros à échéance de trois ans.

Implantée au centre de la France dans le département du Cher, la scierie Synergie occupe un site de 13 hectares à proximité de l’autoroute A7. Elle bénéficie d’une réserve foncière de 8 hectares, « qui va permettre de mener à bien le projet de création de la nouvelle unité », précise le groupe PGS. Pour le directeur Stéphane Tartière, « cette association est la suite logique d’un partenariat de longue date entre nos deux groupes, PGS étant également le plus important client des scieries du groupe Tartière ».

Un accord a également été conclu pour que le groupe PGS entre d’ici deux ans dans le capital du groupe Tartière. « Le cœur de métier du groupe PGS est la fabrication et le reconditionnement de palettes bois », ajoute Luc Grauwet, CEO du groupe PGS. « Nos scieries intégrées, d’une part, et nos rapprochements capitalistiques avec certains de nos plus gros fournisseurs sont extrêmement stratégiques pour accompagner le développement de PGS et surtout pour garantir au marché et à nos clients la sécurisation de la matière première avec une logique de circuit court en favorisant des approvisionnements de proximité. »

Pour Jean-Louis Louvel, président fondateur du groupe PGS, « cette association est stratégique ! D’ailleurs avec un peu d’humour la scierie Synergie porte bien son nom car les synergies que nous allons déployer avec le groupe Tartière sont importantes ! Pour fabriquer des palettes en bois, il faut à la fois bien gérer les ressources mais aussi savoir bien optimiser la production de sciages. Sans bois, pas de palettes. Donc quoi de plus normal que d’unir nos forces et de sceller cette association après tant d’années de partenariat ? Stéphane Tartière est un grand professionnel de la scierie ».

 

 

Le chiffre

20 millions

Tartière a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2021. Fin 2022, le groupe envisage de porter son chiffre d’affaires à 20 millions d’euros grâce à l’intégration de Synergie et à 25 millions en 2023 avec la création d’une nouvelle unité de sciage à Ussel, en Corrèze.

Première Transformation

Emballage/palette

Scierie

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15