Recevoir la newsletter

Magazine

Le SEFB Grand-Est veut faire reconnaître son rôle dans les territoires

Article réservé aux abonnés

La moitié de la trentaine d’adhérents au SEFB Grand-Est s’est réunie le 1er octobre pour l’assemblée générale ordinaire de l’organisation, qui s’est déroulée en présence du président national SEFB David Caillouel.

Crédit photo DR

Réunie en assemblée générale le 1er octobre, l’Union des exploitants du Grand-Est, devenue en 2020 SEFB Grand-Est, a fait le point sur l’avancement de son dossier principal, l’accès libre au bois sur pied, et s’est félicitée des arrêts du Conseil d’État le 2 juillet 2021 concernant le label UE. Faire reconnaître la profession d’exploitant forestier comme moteur de l’économie locale, la défaire de l’étiquette de «trading» qui lui est parfois accolée, abusivement selon elle, est son souhait, au-delà de la victoire juridique – et naturellement d’être associée pleinement aux réflexions de filière en tant que représentant majoritaire des exploitants-négociants.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Première Transformation

Exploitation forestière

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15