Recevoir la newsletter

Magazine

Le Premier ministre appelle à organiser des Assises de la forêt et du bois

{ element.images.0.titre }}

Lors d’un déplacement en Vendée fin juillet, le Premier ministre a appelé de ses vœux l’organisation d’Assises de la forêt et du bois dès la rentrée. Il a également annoncé le déploiement de 100 millions d’euros supplémentaires pour abonder les différents dispositifs de soutien à la filière forêt et bois dans le cadre du plan France relance.

La forêt et le bois étaient au cœur du déplacement que le Premier ministre Jean Castex a effectué en Vendée le 24 juillet dernier. Accompagné de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, Franck Riester ministre délégué chargé du Commerce extérieur et Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, il s’est d’abord rendu en forêt domaniale des Essarts avant de visiter l’entreprise Piveteaubois.

 



A cette occasion, le Premier ministre a notamment annoncé le déploiement de 100 millions d’euros supplémentaires pour abonder les différents dispositifs de soutien à la filière forêt-bois dans le cadre du plan France relance *. Il a également évoqué les problématiques auxquelles est confrontée la filière –changements climatiques, tensions en matière d’approvisionnement –, et a indiqué que le Gouvernement français avait saisi la Commission européenne pour lui demander de prendre des mesures de sauvegarde au titre de la compétence commerciale afin d’éviter un emploi sous-optimal des ressources forestières européennes. Le Premier ministre a aussi demandé à l’ONF de développer les contrats d’approvisionnement avec les scieries françaises.

Jean Castex a par ailleurs expliqué qu’il voulait que la rentrée soit un temps fort pour la filière, avec l’organisation d’Assises de la forêt et du bois, sous l’égide de trois ministères : Agriculture, Transition écologique, et Economie. « Je souhaite que ce moment soit une occasion à saisir pour l’ensemble de la filière, de l’amont à l’aval, avec tous ses enjeux, divers, parfois contradictoires, pour qu’elle se structure, réagisse, s’unisse et que nous fassions un grand plan d’actions », a ainsi déclaré le Premier ministre. Il a indiqué que la filière serait appelée à prendre toute sa place dans le plan d’investissement évoqué par le Président de la République lors de son allocution télévisée du 12 juillet, et a par ailleurs souligné que la portée de ce plan ne serait pas la même que celle du plan de relance. « Ce plan d’investissement n’aura pas la même temporalité que le plan de relance et il sera beaucoup plus ciblé […] Nous sommes prêts, l’Etat, c’est sa responsabilité, est prêt à donner le déclic. Il faut que la filière s’organise. Il faut que les professionnels prennent leurs responsabilités ». Les Assises de la forêt et du bois annoncées par le Premier ministre devraient être l’occasion pour la filière de plancher sur les premières propositions appelées à définir les contours de cette stratégie de moyen et long terme. Si aucune date n’a encore été officiellement annoncée, ces assises pourraient se tenir au cours de la seconde quinzaine du mois de septembre.

 

* Fin juillet, le Premier ministre a annoncé le déploiement de 100 millions d’euros supplémentaires pour soutenir la filière forêt-bois dans le cadre du plan France relance. Ils viennent s’ajouter aux 200 millions que le Gouvernement avait déjà fléché vers la filière à la rentrée 2020 lors de l’annonce du lancement d’un grand plan de relance de l’économie d’un montant de 100 milliards d’euros.

Auteur

  • Sylvain Devun

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format