Recevoir la newsletter

Magazine

Jacques Ducerf succède à Philippe Siat à la présidence de la FNB

{ element.images.0.titre }}

Comme chaque année à pareille époque, la Fédération nationale du bois organisait le 11 décembre sa traditionnelle assemblée générale. Epidémie de Covid oblige, c’est en ligne que s’est déroulée cette réunion des professionnels de la première transformation du bois. Au terme d’un deuxième mandat, Philippe Siat, qui présidait l’organisation depuis décembre 2014, a exprimé son souhait de passer la main. Avec 98% des voix et 96% de suffrages, Jacques Ducerf a été élu à la quasi-unanimité pour lui succéder. Un choix qui a permis à l’assemblée générale de respecter sa règle d’alternance entre transformateurs de résineux et de feuillus. «En ce moment si particulier, j’ai envie de vous faire une confidence. Si je vous disais que je suis satisfait de céder ma place et de laisser cette tâche qui est absorbante, je ne mentirai pas. Mais si je vous disais que j’ai quelques regrets de m’en aller, je ne mentirai pas non plus», a déclaré le président sortant dans un discours où il n’a pas manqué préalablement de féliciter l’équipe de la FNB pour ses actions et de remercier les bénévoles pour leur «générosité» et leur «engagement».

Membre du bureau de la FNB depuis 1990, le nouveau président élu, Jacques Ducerf, a dans un premier temps tenu à saluer l’action de son prédécesseur. «Un remerciement particulier à Philippe qui depuis six ans pilote notre fédération dans un environnement pour le moins perturbé. Avec son sens de l’écoute, de la réflexion, et in fine de l’action, il a pu préserver les grands équilibres de nos métiers», a souligné ce chef d’entreprises dont le groupe familial en Bourgogne est spécialisé depuis 1885 dans la transformation du chêne. «Mon mode de fonctionnement sera plutôt d’agir pour que contre», poursuivait Jacques Ducerf. «Ne pas agir contre les autres matériaux mais pour le développement des utilisations du bois. Ne pas combattre contre des maillons de la filière avec lesquels nous ne partageons pas toujours les mêmes objectifs, mais agir pour le développement et l’unité de la filière. L’approvisionnement de nos adhérents restant un sujet crucial et stratégique, il nous faudra définir des modes d’approvisionnements qui mettront en parallèle ressources et besoins réels dans l’intérêt commun des propriétaires publics ou privés et des transformateurs que nous sommes. Agir pour apporter en France la valeur ajoutée à notre matière première. Ne pas combattre des opérateurs qui dans nos rangs ne se reconnaissent pas toujours dans les orientations de la FNB, mais les écouter, les convaincre, et les intégrer plus largement dans notre fédération. Traiter la problématique des connexes en analysant les possibles conflits d’usage et en recherchant des solutions locales ou régionales. Soutenir les actions de FrenchTimber, c’est un moyen de mieux valoriser notre matière première et les productions de nos entreprises. Il y a aura évidemment beaucoup d’autres sujets à examiner. Et plus généralement, convaincre plutôt que combattre dans l’intérêt bien compris de nos adhérents, petits et grands, de la filière bois dans son ensemble, et de la société. Tout cela avec le soutien des pouvoirs publics. […] J’ai exercé pendant de nombreuses années des responsabilités dans un grand groupe mutualiste. Je suis certain que le fait de mutualiser nos forces nous permettra d’apporter des gains financiers à nos adhérents.» En conclusion de sa prise de parole, Jacques Ducerf s’est engagé à organiser dans les prochains mois une assemblée générale en présentiel. Le nouveau président de la FNB a par ailleurs indiqué que les adhérents de l’organisation professionnelle seront prochainement consultés pour définir une hiérarchie des dossiers à traiter en priorité.

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format