Recevoir la newsletter

Magazine

J1 : Le Carrefour international du bois en images

Le grand-palais d'Exponantes affiche complet. 606 exposants sont présents dans les allées des cinq halls d'exposition qu'occupe le Carrefour international du bois.

Crédit photo Sylvain Devun

Forte affluence dès la première journée pour cette 16e édition du Carrefour international du bois.

Crédit photo SD

Parmi les nouveaux produits présentés par le groupe Ducerf, le Bard 106 finition Carbon, une lame de bardage en peuplier traitée haute température.

Crédit photo SD

Dans le Calvados, la société Eri propose des prestations de service en usinage, essentiellement bois. Son directeur Jacques Lamarre a incité Romain Favre, qui reprendra prochainement l'activité, à venir exposer à ses côtés à Nantes pour présenter son entreprise située dans l'Ain.

De nombreux professionnels de la première transformation ont choisi de participer au Carrefour international du bois.

Crédit photo SD

"C'est un événement qui nous a manqué. Tout le monde est content d'être là", explique Antoine Garmier. "L'activité tourne à plein régime et le bois a le vent en poupe mais le marché est peut-être à un tournant. Le Carrefour international du bois est une bonne occasion de prendre la température.

Crédit photo SD

"Le salon nous a accompagné depuis le début de notre développement", explique Jean-Philippe Bazot. "On a grandi avec lui et ça a porté ses fruits. Notre premier client, nous l'avions trouvé à Nantes. C'était des Anglais qui cherchaient de la traverse paysagère et nous travaillons toujours ensemble"

Crédit photo SD

Sur le stand de la scierie Provost, Atlanwood et scierie de l'Atlantique : "Le salon est une vitrine pour nos trois sociétés".

Crédit photo SD

Plusieurs stands collectifs sont présents dans le Grand-Palais. La région Centre-Val de Loire réunit Vriet frères, les établissements Moreau et fils, la scierie Besson, Gaudelas, BR Wood, la société exploitation forestière scierie Paquignon, la scierie Pierre Robert et cie, Chêne décors, Tecsabois et la scierie de Milllançay.

Autre stand collectif, celui de Fibois Bourgogne-Franche-Comté avec le groupe Ducerf, Digibois, Sirop bois, Raoût bois usinés, SRC parquet, société Barbier, scierie Petitrenaud, Bongard Bazot et fils, scierie Garmier, Solibois, Brugère Fernand.

Crédit photo SD

Si l'activité bat son plein dans la filière bois actuellement, la problématique des approvisionnements reste la préoccupation principale des professionnels. "Nous manquons de bois de qualité à transformer", indique Rémy Bregea, président des établissements Moreau et fils. "Nous avons subi des ruptures d'approvisionnement à l'automne dernier et nous avons même dû scier un peu de douglas, de peuplier et d'autres essences pour compenser", explique ce scieur de chêne. "Heureusement que nous avons eu quelques opportunités d'achat à l'amiable, parce que nous n'avons pas pu acheter un lot en salle des ventes depuis l'automne dernier".

Crédit photo SD

Présente pour la première fois au Carrefour international du bois, la société suédoise Välinge a lancé depuis l'année dernière son développement sur le marché français. "Nous avons l'objectif de proposer nos produits dans 500 points de vente d'ici 2023-2024", explique David Sarcinella, en charge du développement des ventes de ce fabricant de revêtements de sols bois densifiés pour la France et l'Europe du Sud.

Crédit photo SD

L'Association technique internationale des bois tropicaux (ATIBT) célèbre ses 70 ans en 2022. Pour l'occasion, elle accueille sur son stand Sheam Satkuru, secrétaire exécutive de l'Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), Rosalie Matondo, ministre de l'Economie forestière du Congo-Brazzaville et Thais Linares, responsable forêt pour la FAO.

Crédit photo SD

ISB présente trois nouveautés : le revêtement mural en bois massif par impression numérique Woodlisa, un bardage bois hors aubier avec finition saturateur mat biosourcé, et son guide d'aide aux choix techniques en matière de règlementation incendie pour les projets ERP et d'habitations collectives.

Crédit photo SD

"Quand on a commencé à participer à un salon, il faut éviter de ne plus y être", lance François Buffard, dirigeant de Mollibois. L'entreprise, qu'il a repris depuis 12 ans, est spécialisée dans le travail à façon en usinage par commande numérique 3 et 5 axes sur matériaux tendres et légers.

Crédit photo SD

Le Carrefour international du bois se poursuit à Nantes jusqu'au 3 juin. Pour la seconde journée ce jeudi, les organisateurs attendent une affluence encore supérieure.

Crédit photo SD

Le Carrefour international du bois a ouvert ses portes le 1er juin à Nantes. Pour son retour après quatre ans d'absence en raison de l'épidémie de Covid-19, ce rendez-vous d'affaires organisé par Fibois Pays-de-la-Loire franchit le cap symbolique des 600 exposants. Jusqu'au 3 juin, plus de 10 000 visiteurs professionnels sont attendus au parc des expositions de La Beaujoire.

Première Transformation

Homepage

Menuiserie

Négoce

Construction bois

Charpente

Deuxième Transformation

Exploitation forestière

Scierie

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15