Recevoir la newsletter

Magazine

Indice des prix des grumes au premier semestre 2020

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo

La dernière édition, diffusée en décembre 2020, de l’indice des prix des grumes semestriel (avec une base 100 en 2011) calculé par le service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation offre un regard sur la période la plus marquée par les mesures d’état d’urgence sanitaire, à savoir la première moitié de l’année 2020. Une baisse générale des prix des grumes y a été observée, excepté pour le douglas et le pin sylvestre.

Les évolutions par essence sont relatées par Agreste. En feuillus, les prix des grumes de chêne toutes qualités confondues ont baissé de 4% au premier semestre 2020 et de 6% en un an : la tendance baissière n’a fait que s’accentuer, qui s’est initiée au premier semestre 2019. «Après six années d’augmentation régulière, le prix des grumes de chêne a baissé fortement en 2019 (- 8% au 2nd semestre 2019 par rapport au 2nd semestre 2018)», rappelle par ailleurs dans son memento Graph’agri 2020 le SSP. «La demande de la Chine porte sur d’autres essences feuillues et la demande nationale a faibli.» La baisse a été plus modérée pour la meilleure qualité ( 2%) au premier semestre 2020.

Les prix des grumes de hêtre ont eux baissé de 2% (- 3% pour le Nord-Est) au premier semestre 2020. La tendance baissière remonte pour les hêtres au second semestre 2019. Après quatre années de hausse, les prix des grumes de peuplier ont baissé de 1% au premier semestre 2020.

En résineux, la chute est plus vertigineuse pour les grumes de sapin-épicéa (- 9%). Les prix atteignent leur plus bas niveau depuis 2011. C’est naturellement l’état sanitaire des pessières attaquées par le typographe qui induisent cette situation : depuis le début de l’épidémie de scolytes de l’épicéa (1er semestre 2018), les prix ont reculé de 19% au niveau national et de 30% dans le Nord-Est ! Après trois années de hausse continue, les prix des grumes de pin maritime reculent de 3% au 1er semestre 2020.

Douglas et pin sylvestre tirent leur épingle du jeu. «Les prix des grumes de douglas continuent leur progression au premier semestre 2020 (+ 1%), au même rythme qu’aux deux semestres précédents», note Philippe Français-Demay, ayant élaboré les indices pour Agreste, tandis que les prix des grumes de pin sylvestre progressent de 3%.

Image

 

Image

 

Image

Image

Image

 

 

 

 

 

 

 

 

Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Agreste Tableau de bord – Indices de prix et cotation des grumes – décembre 2020

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format