Recevoir la newsletter

Magazine

60% de l’approvisionnement mondial en bois par la région CEE-ONU

{ element.images.0.titre }}

Les pays de la région de la CEE-ONU ((Europe, Amérique du Nord et Est de l’Europe-Caucase-Asie centrale (EOCAC)) jouent un rôle important dans l’approvisionnement mondial en bois, rappelle la revue annuelle des marchés des produits bois de la FAO, contribuant à 60% du total. Sept pays de la région font partie des dix premiers pays exportateurs de bois rond industriel au monde, et la France est le dixième ! Avec 15 millions de m3 de résineux exportés, la Tchéquie est devenue le troisième exportateur mondial de bois rond industriel en 2019. Les États-Unis, à la troisième position en 2018, ont chuté à la sixième position. Les exportations de grumes russes, en baisse depuis plus d’une décennie, sont tombées à 7,2 millions de m3 en 2019, soit 35% de moins qu’en 2018 (37 millions de m3 de grumes de résineux en 2006 !).

Les importations chinoises de grumes en provenance d’Europe ont augmenté de 20% entre 2017 et 2019, celles en provenance des États-Unis ont baissé de 80% (de 1,5 Mm3 au troisième trimestre 2018 à 0,32 Mm3 au premier trimestre 2020). La Chine a importé quatre fois plus de bois rond industriel en 2019 que les neuf autres pays du top dix importateurs extrarégionaux réunis.

Ce bilan des flux de bois établi pour l’année 2019 provient donc de la dernière revue annuelle, produite par la FAO, du marché des produits forestiers pour la région CEE-ONU. Ce document fournit annuellement les chiffres et tendances de production et consommation pour cette région mais aussi, via les données sur l’import-export, un aperçu des influences des marchés mondiaux. Elle s’intéresse à tous les produits bois : grumes, sciages, panneaux, papier et carton, produits bois de la deuxième transformation, et bois-énergie. L’édition 2020 sortie en décembre dernier offre un examen statistique, outre des échanges, des consommations et productions dans la région de la CEE-ONU en 2019 et au premier semestre 2020.


Grumes, sciages, panneaux

La revue 2020 indique que la consommation de bois rond industriel dans la région de la CEE-ONU s’est contractée de 3,5% en 2019, effet de la diminution de 3,4% de la consommation de papier et carton, et que la consommation de sciages et de panneaux à base de bois a également reculé en 2019, mais dans des proportions moindres (0,9% et 1,5%, respectivement). Les plus fortes baisses de consommation ont été observées en Amérique du Nord ; en revanche, il y a eu une forte augmentation de la consommation de tous les produits forestiers à l’Est (EOCAC).

En 2019, la consommation de sciages résineux a baissé modestement en Europe (-1,8%) et en Amérique du Nord (-2,7%) mais a grimpé dans l’EOCAC (+ 5,3%). La production de sciages résineux a augmenté en Europe (+ 0,6%) et dans l’EOCAC (+ 3,2%) mais a diminué en Amérique du Nord (-3,9%). En Europe, une demande plus faible et une production plus élevée ont entraîné une augmentation des exportations de sciages résineux en 2019 (de 3,4%) à 5,6 Mm3, mais les prix moyens à l’exportation ont baissé de 9,8%, selon les statistiques de la FAO.

En feuillus, la consommation apparente a augmenté de 10,2% en Europe en 2019 et de 2,1% dans l’EOCAC, elle est restée stable en Amérique du Nord, bien qu’à un niveau beaucoup plus élevé qu’en Europe et dans l’EOCAC. La production européenne de bois de feuillus a augmenté de 2,1% en 2019, pour atteindre 14,4 Mm3, mais elle a diminué dans l’EOCAC à 3,94 Mm3. La production de feuillus sciés a légèrement diminué (de 2,1%) en Amérique du Nord, à 23,4 Mm3.

En 2019, la production de panneaux a légèrement diminué (de 0,7%) dans l’ensemble, et la consommation apparente a diminué de 1,5%. La consommation de panneaux structurels a diminué de 4,0%, mais la consommation de panneaux non structurels augmenté de 0,2%.

En Europe, la consommation totale de panneaux à base de bois a diminué de 0,8% en 2019, à 76,4 Mm³, et la consommation de panneaux structurels a été faible (en baisse de 3,4%). Cependant, la production n’a diminué que de 1,4% en raison d’une baisse des importations (-1,6%) et d’une augmentation des exportations (+ 1,9%). La consommation de panneaux non structurels en Europe est restée stable et la production a légèrement diminué (0,8%) en raison d’une baisse des exportations (-1,4%). La consommation apparente de panneaux à base de bois a augmenté de 0,6% dans l’EOCAC en 2019, à 21,3 Mm³, et la production a augmenté de 1,1%, à 26,2 Mm3. La Fédération de Russie a produit 17,6 Mm3 de panneaux de bois en 2019, soit une augmentation de 1,3% par rapport à 2018. La consommation apparente de panneaux à base de bois a diminué de 3,1% en Amérique du Nord en 2019. En grande partie en raison des différents commerciaux, la valeur des exportations de panneaux canadiens et américains a baissé de 21,9% et 9,7%, respectivement. La capacité de production a légèrement augmenté (1%) dans l’industrie nord-américaine des panneaux structuraux en 2019, mais l’utilisation de la capacité est passé de 78% en 2018 à 75% en 2019.

Légende: Top dix des exportateurs de bois ronds. (Source : Revue annuelle des produits forestiers 2020.)

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format