Recevoir la newsletter

Magazine

Tarascon : la direction annonce un accord salarial

{ element.images.0.titre }}

Depuis début avril, la direction de Fibre Excellence Tarascon a mené d’âpres négociations avec les représentants syndicaux des salariés. D’après nos confrères de Midi Libre, «les salariés ont été appelés à donner leur avis lors d’une consultation les 7 et 8 avril : 148 sont contre la signature de l’accord de révision, 138 pour et 5 votes blancs». «Pour rappel, l’entreprise est en redressement judiciaire depuis octobre 2020 et seul son actionnaire principal s’est proposé pour la reprendre, via une filiale», complète le journal La Marseillaise. Selon nos sources, les discussions ont pu, malgré tout, se poursuivre avec les différents partenaires sociaux, sachant que l’offre de reprise prévoyait le maintien de la grande majorité des emplois, avec environ 90% des CDI repris. La direction de Fibre Excellence Tarascon annonce qu’un accord a finalement pu être trouvé dans la soirée du 13 avril : «A l’issue d’échanges ces derniers jours, l’intersyndicale CFDT-CGT a effectué des demandes complémentaires sur l’accord de révision, dont la signature constitue une clause suspensive de l’offre de reprise pour l’usine de Tarascon. Après discussions, la direction a décidé de les accepter pour pérenniser l’usine ; en conséquence, l’intersyndicale a signé l’accord de révision». La direction se réjouit de cette avancée : «Nous saluons cette décision responsable, indispensable pour donner sa chance à l’usine, sauver ses emplois et ceux de la filière qui en dépendent : elle permet de remettre l’usine sur le chemin de la viabilité». Rappelons que le projet de reprise reste soumis à cinq conditions indispensables à sa viabilité : la mise en place de mesures de réduction des coûts fixes, des garanties sur l’approvisionnement en bois à long terme, une taxation équitable de la part de l’Agence régionale de l’eau, un moratoire de deux ans sur les demandes de modifications réglementaires et l’obtention de financements supplémentaires pour le projet de turbine à électricité verte Biowatt. La direction de Fibre Excellence ajoute qu’elle poursuit «les échanges avec les différentes parties prenantes pour travailler à la levée des différentes conditions suspensives de l’offre». Dès lors, «la signature de cet Accord est à ce titre un important progrès : si l’offre aboutit, ces efforts paieront dans les années à venir, avec la pérennisation de l’usine et des emplois, et une réussite dont tous les salariés de Tarascon bénéficieront» insiste le repreneur. A noter qu’une audience se tiendra le 20 avril pour examiner l’avancement des conditions de l’offre. Sans doute que l’offre définitive de reprise sera examinée à une date ultérieure qui n’est pas encore connue.


Photo : Vue aérienne du site de la papeterie de Tarascon. (crédit : Fibre Excellence Tarascon SAS)

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format