Recevoir la newsletter

Magazine

Chaleur renouvelable : un appel à projets pour l’industrie du bois

L’appel à projets BCIB vise la production de chaleur renouvelable à partir de coproduits de l’industrie du bois pour répondre aux besoins de séchage des entreprises.

L’État vient de lancer un appel à projets intitulé Biomasse chaleur pour l’industrie du bois (BCIB). Son objectif est de permettre aux entreprises de se doter d’installations de production de chaleur renouvelable pour répondre à leurs besoins de séchage et assurer leur autonomie énergétique.

Lancé dans le cadre du programme d’investissements France 2030 et du Fonds chaleur, l’appel à projets Biomasse chaleur pour l’industrie du bois (BCIB) est réservé aux projets biomasse supérieurs à 6 000 MWh/an destinés à alimenter en chaleur des industries du bois manufacturières.

« Cet appel à projets vise à accompagner les industries du bois dans la mise en place d’installations biomasse performantes pour répondre à leurs besoins de séchage et assurer une autonomie énergétique, en ré- duisant l’usage des énergies fossiles », indique l’Ademe, en charge de la gestion de ce dispositif.

« Le renouvellement de chaudières biomasse dont la production thermique est supérieure à 6000 MWh/ an est éligible aux aides à l’investissement si l’installation est en fonctionnement depuis plus de 15 ans. [...] Sont éligibles les projets mobilisant les ressources de biomasse suivantes : plaquettes forestières et assimilées, connexes et sous-produits de l’industrie de première trans- formation du bois, bois fin de vie et bois déchets, granulés, sous-produits industriels, sous-produits agricoles – y compris taillis à courte rotation ou très courte rotation. [...] France 2030 a pour objectif de renforcer la filière forêt-bois. Aussi le projet de l’entreprise devra s’inscrire dans un schéma d’avenir pour la filière. À ce titre, un engagement sur un taux de contractualisation bois minimum de 30 % à l’horizon 2025 pour l’approvisionnement global de l’entreprise en bois sur pied, bois rond, rondins et plaquettes forestières donnera lieu à un taux d’aides bonifié de 10 points dans la limite des taux d’aides maximum de l’encadrement communautaire. Ce critère sera évalué sur la base du montant d’achat externe de bois sur pied, bois rond, rondins et plaquettes forestières, contractualisé via des contrats reconductibles ou pluriannuels ».

Fin du premier appel à projets le 17 mai

L’Ademe précise que les projets prioritaires seront ceux associés à l’augmentation des capacités de séchage ; présentant une efficacité énergétique élevée ; avec un ratio aide en euros/énergie annuelle produite à partir de biomasse (MWh) le plus efficient ; apportant des en- gagements en matière de contractualisation des appro- visionnements bois liés à l’activité globale de l’entreprise. La première échéance de clôture de cet appel à projets est fixée au 17 mai. Une seconde interviendra au dernier trimestre 2022. L’État précise que ce dispositif pluriannuel sera reconduit en 2023.

Le Chiffre : 75 %

Dans le cahier des charges de l’appel à projets BCIB, il est précisé que l’efficacité énergétique de l’installation devra être a minima de 75 %. Les porteurs de projets sont même invités à l’optimiser en ciblant une valeur égale ou supérieure à 85 %, les dossiers présentant des valeurs comprises entre 75 et 85 % restant éligibles au dispositif.

 

 

Première Transformation

Bois-Energie

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15