Recevoir la newsletter

Magazine

Hydrogène de bois : Haffner Energy va construire une "gigafactory"

Haffnerenergy.jpg

<p></p>

Crédit photo Haffner Energy

La société Haffner Energy se présente comme le spécialiste français de la valorisation de biomasse en hydrogène. Elle a conçu le procédé Hynoca qu’elle qualifie d’« innovation de rupture ». Sa première installation industrielle a été mise en œuvre à Strasbourg et depuis dans d’autres territoires, avec le lancement de stations de production d’hydrogène vert à partir de biomasse en Auvergne-Rhône-Alpes et en Bourgogne-Franche-Comté. Ces projets sont alimentés en bois-énergie par des opérateurs de la filière.

En juin 2023 la société, qui est cotée en Bourse depuis février 2022, annonçait l’achat de la société Jacquier. Le 16 novembre 2023, elle a annoncé avoir bouclé la première étape de financement de son projet de première usine de grande capacité à Saint-Dizier (Haute-Marne), où seront fabriqués et assemblés ses modules de production de gaz et d’hydrogène à partir de biomasse. Haffner Energy a reçu le soutien de l’État à travers le programme France 2030 opéré par Bpifrance et de ses partenaires institutionnels locaux, parmi lesquels la région Grand Est et le GIP Haute-Marne. En parallèle, Haffner Energy a engagé un autre projet structurant à court terme avec l’implantation d’un centre d’essais et de formation à des fins de recherche et développement à Marolles, à proximité immédiate de son siège social de Vitry-le-François et au cœur du territoire d’industrie du « Pays Vitryat » (Marne).

Ce projet d’usine d’assemblage de grande capacité a fait l’objet du dépôt d’une candidature dans le cadre de l’appel à projets « Première usine » de France 2030, opéré par Bpifrance à l’automne 2022 et il a été retenu. Haffner Energy bénéficiera de 5,9 M€ sous la forme de subventions et d’avances remboursables pour financer son projet.

Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030 a déclaré : « Je suis très heureux d’assister aux succès de la société Haffner Energy, avec le soutien de France 2030 qui a été présent à chaque étape de développement de l’entreprise. Après avoir été soutenue en 2018 par une aide France 2030 (PIA) opérée par l’Ademe, pour développer un premier démonstrateur, l’entreprise est passée à un démonstrateur à l’échelle 1, à Strasbourg, avec le soutien de la région Grand Est. Enfin Haffner Energy vient de bénéficier d’une nouvelle aide de France 2030 pour construire une première usine d’assemblage, de grande capacité, de ses modules de production de biogaz et d’hydrogène renouvelable dans la région Grand Est. Les marchés de la société sont prometteurs, en particulier à l’international, où sa technologie jouera très certainement un rôle important. Je me réjouis déjà de ses succès commerciaux à venir mais aussi de sa contribution importante pour décarboner notre économie, car sa technologie alternative de production de l’hydrogène, sous réserve de la disponibilité locale de la biomasse, peut compléter utilement la production par électrolyse et garantir le déploiement de l’hydrogène sur notre territoire ».

Le projet devrait démarrer mi-2024 pour aboutir en 2026. Haffner Energy précise que son procédé de thermolyse présente une très grande adaptabilité, permettant de valoriser tout type de résidus de biomasse et générant ainsi de nouveaux débouchés, en circuit court, pour les producteurs locaux de cette matière première jusqu’ici souvent inexploitée (agriculteurs, viticulteurs, sylviculteurs…).

Des projets sont en cours en France de sites de production avec le procédé Haffner Energy : projet Chârl’Hy, en Champagne, porté par CVE, producteur indépendant français d’énergies renouvelables, qui vise l’implantation d’un hub industriel de production d’hydrogène et de gaz renouvelable dans le bassin châlonnais qui transformera des résidus de biomasse, notamment sylvicoles (module Synoca de Haffner Energy) ; projet de station de production et de distribution d’hydrogène renouvelable baptisé NedE’Hy, à Brognard (Doubs), basé sur la solution Hynoca de Haffner Energy, porté par un consortium d’acteurs locaux emmenés par le concessionnaire automobile Nedey Automobiles.

La filière forêt bois va devoir compter avec ce nouvel usage de sa ressource : sa transformation en hydrogène par thermolyse.

Bois-Energie

Exploitation forestière

Gestion forestière

Forêt

Première Transformation

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15