Recevoir la newsletter

Magazine

1er trimestre : rebond de chiffre d’affaires pour le secteur de l’exploitation/scierie

{ element.images.0.titre }}

Dans le cadre de leur baromètre de conjoncture, France bois forêt et le CEEB* ont publié le 9 juin 2021 un bilan de l’activité au premier trimestre pour le secteur de l’exploitation forestière/scierie. Les données diffusées signalent un rebond de chiffre d’affaires pour l’ensemble du secteur, avec une évolution plus significative pour les professionnels du résineux.

D’après les données tirées du baromètre de conjoncture diffusé le 9 juin par France bois forêt et le CEEB*, les chiffres d’affaires globaux des secteurs de l’exploitation-scierie à dominante feuillus et résineux ont respectivement augmenté de 6,4% et 18,6% au premier trimestre 2021 par rapport au quatrième trimestre 2020. Au niveau français, les deux organisations professionnelles estiment cette progression de chiffre d’affaires à +11,9% pour l’exploitation-scierie feuillu et à +17,7% pour l’exploitation-scierie résineux. « Après plusieurs mois difficiles et compliqués l’activité se redresse enfin et elle se normalise progressivement », commente France bois forêt à propos des exploitation-scieries à dominante feuillus. « Franche reprise de l’activité dans le secteur du bâtiment avec des besoins pour reconstituer leur approvisionnement délaissé pendant la crise. Forte demande des GSB », ajoute l’interprofession nationale pour les exploitation-scieries résineux.

Dans le détail, 54% des professionnels de l’exploitation-scierie feuillus interrogés ont déclaré avoir des prix d’achat supérieurs à la normal sur la période étudiée (2% inférieur à la normale) et 23% ont constaté une orientation de leurs prix de vente supérieure à la normale (13% inférieur à la normale). France bois forêt signale par ailleurs une « légère baisse des marges sur le trimestre » dans ce domaine de spécialité. Côté résineux, l'orientation des prix d'achat au premier trimestre était supérieure à la normale pour 58% des entreprises interrogées (1% inférieur à la normale). Elles étaient également 51% à constater une orientation de leurs prix de vente supérieure à la normale (10% inférieur à la normale). Dans son analyse, France bois forêt souligne que ce premier trimestre 2021 coïncide avec une « légère amélioration des marges », pour les professionnels de l’exploitation/scierie à dominante résineux.

L’interprofession nationale signale par ailleurs une bonne orientation de l’activité à l’export au premier trimestre avec une variation positive de 3,4% par rapport au quatrième trimestre 2020 pour le secteur de l’exploitation-scieries à dominante feuillus et un rebond de 27,3% pour les transformateurs de résineux.

 

* Centre d’études de l’économie du bois

Auteur

  • Sylvain Devun

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format