Recevoir la newsletter

Magazine

Une matinée pour sensibiliser les prescripteurs de la construction à la certification et la gestion forestière durables

Fin mars, Fibois Île-de-France, l’ONF et PEFC France ont organisé une matinée en forêt de Villefermoy (77) à l’attention des prescripteurs de la construction. L’objectif était d’amener les participants à comprendre les enjeux de la gestion durable des forêts et de la certification forestière sur le terrain, mais aussi d’encourager l’écoconstruction à l’aide de bois et de matériaux biosourcés certifiés.

 

Le 31 mars, Fibois Île-de-France, l’ONF et PEFC France ont organisé une matinée dédiée à la gestion durable des forêts et à la certification forestière. « La forêt et le bois sont au cœur des enjeux climatiques, écologiques et industriels que traverse la société. Entrée en vigueur en début d’année, la nouvelle réglementation construction RE2020 va encore les renforcer », indiquent les organisateurs à la suite de cet événement programmé à l’occasion de la Journée internationale des forêts. « Dans ce contexte, la filière bois se mobilise pour relancer la dynamique d’utilisation du bois dans la construction, en valorisant le bois des forêts françaises, de manière à garantir sa gestion et son exploitation durables, ainsi que sa traçabilité ». Architectes, aménageurs, maîtres d'ouvrage et prescripteurs de la construction avaient été conviés pour une visite en forêt de Villefermoy (77). L’objectif était entre autres de les sensibiliser à la certification forestière PEFC, avec, en ligne de mire, le développement du secteur bois-construction en France. « Pour Fibois Île-de-France, en tant qu’interprofession régionale de la forêt et du bois, cette visite s’inscrit dans une logique de développement d’une filière locale qui valorise les ressources et les emplois présents sur le territoire », explique Scarlett Boiardi, déléguée générale par intérim de Fibois Île-de-France. « Nous portons depuis 2020 le Pacte Bois-Biosourcés qui réunit 40 signataires (aménageurs ou maîtres d’ouvrage). L’objectif est de massifier le recours au bois dans la construction en Île-de-France, avec pour garantie l’utilisation d’au moins 80% de bois issus de forêts certifiées gestion durable. En 2021, les signataires du Pacte ont engagé la construction de 940 000 m² de surface de plancher intégrant du bois d'ici à 2025 en Île-de-France. Ainsi, pour assurer un approvisionnement aux constructeurs, nous avons pour ambition de développer la certification de gestion durable dans la région, en forêt ou auprès de nos entreprises. C’est pourquoi, dans le cadre de notre programme de visites mensuelles, nous sommes ravis de nous associer aujourd’hui à PEFC et l’ONF afin de faire se rencontrer tous les acteurs qui œuvrent à la décarbonation du secteur de la construction et au développement de forêts résilientes ». Les participants ont ainsi pu découvrir la réalité de la gestion durable grâce à une visite commentée par Benoît Bocquet, responsable du service commercial bois pour l’Île-de-France à l’ONF, et Grégory Coué, chargé des activités forêts au sein de PEFC Ouest. La visite a notamment fait une étape sur une parcelle dont sont issus des bois sélectionnés pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Située en Seine-et-Marne, au cœur du plateau argileux humide de la Brie, la forêt de Villefermoy est certifiée PEFC. Elle se compose principalement de chênes, mais également de charmes et de hêtres, et comprend un réseau de mares et milieux humides. Elle est classée zone Natura 2000 depuis 2006 et abrite plus de 120 espèces d'oiseaux. « En France, 88% du bois utilisé dans la construction est certifié PEFC. Concrètement, cela signifie que ce bois provient de forêts gérées durablement et de sources contrôlées », souligne Grégory Coué. « Nous sommes très fiers de pouvoir montrer aujourd’hui la réalité d’une forêt gérée de manière durable, avec le soutien de l’ONF, car une forêt certifiée, c’est une forêt qui est exploitée de manière durable selon un référentiel précis de règles et de bonnes pratiques ». Pour Benoît Bocquet, « la forêt de Villefermoy est un exemple tout à fait intéressant pour expliquer la certification forestière sur le terrain. Il s’agit d’une forêt dont le principal rôle est dédié à la production et à la préservation de la biodiversité. Elle est composée à 90% de chênes anciens et la sylviculture est réalisée depuis 2016 en futaie irrégulière, grâce à un travail en génie écologique qui permet le respect des milieux sensibles, l’accueil du public et la valorisation du bois qui en est issu, notamment pour la charpente, avec une continuité d’approvisionnement garantie pour les prochaines années ».  Le directeur exécutif de PEFC France, Paul-Emmanuel Huet, ajoute que « le changement climatique nous contraint, collectivement, à chercher des alternatives plus vertueuses pour les secteurs les plus émetteurs de carbone. Utiliser du bois certifié dans le domaine de la construction permet d’apporter des garanties de gestion durable et de traçabilité des matériaux. PEFC agit depuis plus de 20 ans pour la gestion durable des forêts et la pérennisation de la ressource forestière. Nous sommes co-signataires du Pacte Bois Biosourcés, élaboré par Fibois Île-de-France dans une démarche de coconstruction avec l’ensemble de la filière bois-construction, et qui vise 100% d’utilisation de bois certifié dans la construction. Nous sommes convaincus que la certification est clé pour répondre aux enjeux environnementaux qui nous attendent, tout en garantissant l’avenir de la forêt, pour aujourd’hui et pour demain ».

 

 

 

 

Forêt

Première Transformation

Gestion forestière

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15