Recevoir la newsletter

Magazine

Occupation du sol entre 1982 et 2018 : espaces naturels stables avec plus de forêts, mais moins de haies et bosquets !

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo

L’enquête Teruti est un dispositif statistique d’observation du sol parmi les plus anciens en Europe. En France, elle est réalisée chaque année depuis 1981 par le service statistique du ministère chargé de l’Agriculture, Agreste. Elle permet de suivre l’évolution des différentes catégories d’occupation et d’usage du sol à partir d’un ensemble de points constituant un échantillon représentatif du territoire national.

Le 21 avril dernier, Agreste a publié un dossier synthétisant les résultats de l’ensemble des enquêtes réalisées jusqu’en 2018. Le dossier, rédigé par Bertrand Ballet, du bureau des statistiques structurelles, environnementales et forestières, est intitulé : «L’occupation du sol entre 1982 et 2018». Il est enrichi de très nombreux graphiques qui offrent de visualiser dans le détail l’évolution de cette occupation.

En 2018, 9% de la France métropolitaine est artificialisée*, les sols agricoles recouvrent un peu plus de la moitié du territoire, et 40% de celui-ci est occupé par des espaces naturels.

Depuis 1982, en France métropolitaine, les sols artificialisés augmentent en moyenne chaque année de 57.600 hectares, les sols naturels de 8.300 ha au détriment des terres agricoles qui perdent 65.900 ha.

Les départements urbanisés et ceux du littoral sont les plus artificialisés. Les terres agricoles prédominent dans le quart Nord-Ouest métropolitain. Au cours des dix dernières années, l’artificialisation est plus importante dans le Sud-Est métropolitain que dans les autres régions. Aucun département ou presque n’échappe au recul des terres agricoles.

La superficie des espaces naturels est conservée grâce à la progression de la forêt.

La progression des espaces naturels est modérée de + 0,04% par an (8.300 ha par an) en moyenne depuis 1982. En fait, les sols boisés autres que forestiers (bosquets, haies) reculent de - 0,9% par an (-632.000 ha/an) et les landes de - 0,7% par (- 546.000 ha/an). C’est la progression de + 0,2% par an des forêts (+1,4 million d’ha/an) qui maintient les espaces naturels stables.

La forêt gagne essentiellement dans les régions du Nord-Ouest (Bretagne, Normandie, Hauts-de-France) et Sud-Est de la France métropolitaine (Paca, Corse). Elle recule légèrement en Île-de-France et dans le Grand-Est.

La stabilité d’ensemble des espaces naturels masque leur légère extension dans les Hauts-de-France (+ 0,2%), soutenue par la progression des forêts et des surfaces en eaux, et en Auvergne-Rhône-Alpes (+ 0,1%) sous forme de forêts ou de sols nus.

L’étude des corrélations artificialisation – population – logement conduite par Agreste montre que l’artificialisation des départements est davantage corrélée au nombre de logements (et notamment au nombre de maisons) situés dans la couronne des pôles d’attraction qu’à ceux situés à l’intérieur des pôles ou à l’extérieur des zones d’attraction des villes.

* Les sols artificialisés couvrent 5,0 millions d’ha soit 8% de l’ensemble du territoire français y compris les cinq départements d’Outre-mer, constitués pour 44% de surfaces imperméables (bâtiments, routes, places, parkings) et 56% de surfaces perméables (dont 38% de surfaces herbeuses (jardins, pelouses, parcs, terrains de sport) et 18% de terrains compactés ou stabilisés (voies ferrées, pistes, chemins non agricoles, chantiers, décharges).

Image

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format