Recevoir la newsletter

Magazine

NumBA, la xylothèque numérique, s’enrichit de 3.000 bois !

{ element.images.0.titre }}

La Xylothèque du Cirad contient 34.000 échantillons, représentant 8.400 espèces, 2.160 genres et 235 familles botaniques. Ils se présentent sous forme de plaquettes de 13cm x 6cm x 1cm débitées sur dosse, sur quartier, ou sur faux-quartier. Près de 4.000 échantillons seront bientôt disponibles via NumBA.

Crédit photo Cirad
La xylothèque numérique du Cirad en agronomie tropicale dénommé NumBA va s’enrichir de 3.000 échantillons choisis parmi les 34.000 que contient la xylothèque du Cirad.

Composée actuellement de 600 images d’échantillons de bois numérisés provenant de l’Atlas des bois tropicaux, la xylothèque numérique du Cirad en agronomie tropicale dénommé NumBA va s’enrichir dans le cadre du projet NumBois, porté par le Cirad et lauréat de l’appel CollEx 2020. Près de 3.000 autres échantillons, choisis parmi les 34.000 que contient la xylothèque du Cirad seront numérisés et intégreront ainsi NumBA. Il s'agira d’espèces originaires de Guyane et de Polynésie ainsi que d’autres espèces issues des 123 pays représentés dans la xylothèque.
Chaque échantillon de bois numérisé sera accompagné d’une description (métadonnées) et d’informations sur sa répartition géographique, ses appellations vernaculaires, ses principales utilisations. Les différents échantillons ont été collectés, identifiés, répertoriés et rassemblés dès la fin des années 1920 par des explorateurs, des experts forestiers, des botanistes, des passionnés du bois donnant une reconnaissance internationale à la collection ainsi constituée. La plupart de ces échantillons est liée à des herbiers déposés dans divers instituts de botanique du monde entier, comme l’Herbier de Nouvelle-Calédonie, l’Herbier de Guyane, l’Herbier du Museum national d’histoire naturelle, et bien sûr, l’Herbier du Cirad.
NumBA répond à un double objectif de conservation de fonds patrimoniaux institutionnels et de leur diffusion libre et gratuite, indique le Cirad. « Elle contribue ainsi à l’engagement du Cirad dans le mouvement du libre accès aux connaissances pour une science ouverte. A ce jour, elle valorise 8.500 documents : revues, ouvrages, plaques de verre, cartes. Avec ces centaines d’échantillons de bois numérisés et enrichis en métadonnées, elle s’ouvre à une collection patrimoniale unique d’objets scientifiques sur le végétal. »
NumBA s'inscrit dans le dispositif des bibliothèques numériques en Gallica marque blanche, développé par la Bibliothèque nationale de France. A ce titre, elle se situe dans un réseau culturel et scientifique public de 19 partenaires dont le rayonnement s'étend à l'international et bénéficie des évolutions et des innovations de Gallica. A ce jour, ce réseau réunit 10 Marques blanches. Neuf sont en construction.
À terme, NumBA pourrait accueillir d’autres types d’objets, notamment d’autres ressources sur le végétal : des planches de l’Herbier du Cirad.

Auteur

  • Fabienne Tisserand

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format