Recevoir la newsletter

Magazine

Horizon Europe : bioéconomie, biodiversité, les « bio » qui cachent le bois

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo ZDNet
Horizon Europe, programme-cadre de l'Union européenne pour la recherche et l'innovation pour la période allant de 2021 à 2027, qui succède à Horizon 2020, a démarré au début de l'été 2021 au cours d’un séminaire de lancement.

Horizon Europe, nouveau programme de recherche et d'innovation de l'UE, disposera d'un budget (en augmentation de 30% par rapport à Horizon 2020) d'environ 95,5 milliards d'euros pour 2021-2027 (prix courants). Cela comprend 5,4 milliards d'euros (prix courants) de Next Generation EU*, ainsi qu'un renforcement supplémentaire de 4,5 milliards d'euros (prix courants).
Les activités d'Horizon Europe seront réalisées par le biais d'appels à propositions ouverts et concurrentiels. Les calendriers indicatifs des appels à propositions Horizon Europe seront mis en ligne progressivement sur le site français du programme européen pour la recherche et l'innovation, en fonction de la diffusion des programmes de travail par la Commission européenne.

Ojectifs 
Les objectifs généraux du programme Horizon Europe sont ainsi présentés sur le site relais français : renforcer les bases scientifiques et technologiques de l'Union ; stimuler sa compétitivité, y compris celle de son industrie ; concrétiser les priorités politiques stratégiques de l'Union ; contribuer à répondre aux problématiques mondiales, dont les objectifs de développement durable.
Le programme-cadre Horizon Europe est fondé sur quatre piliers : la science d'excellence (soutien à des projets de recherche fondamentale à travers le Conseil européen de la recherche et financement des échanges et des bourses pour les chercheurs) ; les problématiques mondiales et la compétitivité industrielle européenne (soutien aux travaux et recherches liés aux problématiques sociétales telles que, entre autres, la santé, une société inclusive, créative et sûre, le numérique, l'industrie, ainsi que l'alimentation, la bioéconomie et les ressources naturelles) ; l'Europe plus innovante (création d'un Conseil européen de l'innovation, soutien à l'innovation de rupture créatrice à l'échelle européenne, en lien avec les niveaux nationaux et locaux) ; élargir la participation et renforcer l'espace européen de la recherche (pilier transversal, soutien aux activités qui contribueront à attirer des talents, à favoriser leur circulation et à prévenir l'exode des compétences hors de l'UE).
Le pilier 2 se divise en 6 clusters :
Cluster 1 - Santé
Cluster 2 - Culture, créativité et société inclusive
Cluster 3 - Sécurité civile pour la société
Cluster 4 - Numérique, industrie et espace
Cluster 5 - Climat, énergie et mobilité
Cluster 6 - Alimentation, bioéconomie, ressources naturelles, agriculture et environnement

Cluster 6
La Commission Européenne a publié le 16 juin 2021 le programme de travail 2021-2022 pour le Cluster « Alimentation, Bioéconomie, Ressources naturelles, Agriculture et Environnement », indiquant que ce cluster « vise à protéger l’environnement, restaurer, gérer et utiliser de manière durable les ressources biologiques et naturelles terrestres, et celles des eaux continentales et marines, à garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour tous et la transition vers une économie à faible intensité de carbone ».
Le programme de travail compte 7 destinations (grands chapitres) à l’intérieur desquelles sont répartis 180 appels à propositions:
Destination 1 - Biodiversité et services écosystémiques
Destination 2 - Systèmes d'alimentation justes, sains, et respectueux de l'environnement, depuis la production primaire jusqu'à la consommation
Destination 3 - Économie circulaire et secteurs de la bioéconomie
Destination 4 - Un environnement propre et zéro pollution
Destination 5 - Les terres, les océans et l'eau pour l'action climatique
Destination 6 - Communautés rurales, littorales et urbaines, résilientes, inclusives, saines et vertes
Destination 7 - Gouvernance innovante, observations environnementales et solutions numériques en soutien au Pacte Vert
Les premiers appels s'ouvriront le 22 juin, pour une date limite de dépôt des candidatures le 6 octobre 2021. Le budget de ce programme de travail s'élève à 1,921 milliards d'euros sur deux ans.

Il est à noter que, si les projets concernant la forêt et le bois ont a priori à voir avec ce cluster (et également les cluster 4 et 5), ces mots n’apparaissent ni dans l’intitulé du cluster, ni dans dans ceux des chapitres. 
On trouve le mot forêt dans quatre des sujets d’appel à projets :
- « Protection and sustainable management of forest genetic resources of high interest for biodiversity, climate change adaptation, and forest reproductive materials » (chap.1, biodiversité)
- « Strengthening the European forest-based research and innovation ecosystem » (chap.1, biodiversité)
- « Harnessing the digital revolution in the forest-based sector » (chap. 3, bioéconomie)
- « China international cooperation on increasing the resilience of forests » (chap. 5)
Le mot foresterie est mentionné dans un appel à projets :
- « Smart XG, last-mile and edge solutions for remote farming, forestry and rural areas » (chap. 6)
Le mot bois apparaît dans un appel à projets :
- « Increasing the environmental performance of industrial processes in bio-based sectors : construction, woodworking, textiles, pulp and paper and bio-chemicals ». (chap.4)
Dans le langage de la commission européenne, la « bioéconomie » semble avoir pris le dessus sur les secteurs traditionnels (agriculture, forêt-bois), ce qui laisse présager de l’emprise d’une nouvelle catégorie d’acteurs industriels, baptisées « industries bio-basées », avec à terme des concurrences à attendre à la fois sur les approvisionnements et les produits pour les transformateurs des secteurs traditionnels.

Quel avenir de filière ?
La recherche dessine le devenir des filières selon les attentes de la Commission. En ce sens le programme du cluster 6 de Horizon Europe est bel et bien un horizon pour les entreprises. À cet égard, il est intéressant de se pencher sur les intentions de l’appel à projets «  « Smart XG, last-mile and edge solutions for remote farming, forestry and rural areas » : « Conformément aux ambitions du Green Deal, de l'ère numérique et d'une économie au service de l'humain sans laisser personne de côté, de la stratégie de la ferme à l'assiette et de la stratégie européenne pour les données en particulier, les propositions admises renforceront les capacités des agriculteurs, des forestiers et la communauté rurale grâce aux gains de connectivité » 
Selon la Commission les résultats du projet devraient contribuer à :
- réduire le risque de fractures numériques entre les différents types d'exploitations, de filières et de régions ;
- contribuer à accroître la compétitivité et la durabilité sociale et environnementale des secteurs agricole et forestier et des zones rurales grâce à des solutions innovantes 5G, du dernier kilomètre et de pointe ;
- faciliter la prise de décision, en particulier pour les municipalités, les agriculteurs, les forestiers et leurs associations, dans le choix des solutions de connectivité Internet en tenant compte des aspects techniques, économiques et environnementaux ;
- augmenter l'efficacité énergétique en analysant et en développant des options de connectivité et en contribuant à l'atténuation du changement climatique.
« La connectivité 5G est une condition préalable au fonctionnement de plusieurs applications en temps réel, y compris des applications dans les secteurs agricole et forestier, et a donc théoriquement le potentiel d'augmenter les performances économiques et environnementales des secteurs », indique la Commission. Elle demande que les propositions couvrent les aspects suivants :
-évaluer les effets socioéconomiques et environnementaux des options de fourniture 5G/4G/3G innovantes et existantes (au niveau régional, communautaire et agricole) et les rendre réalisables pour les non-scientifiques) ;
- développer des solutions innovantes rentables et respectueuses de l'environnement pour la fourniture de la 5G et du dernier kilomètre dans les zones reculées, adaptées aux besoins des communautés, des exploitations agricoles et de la foresterie ;
- évaluer les effets socioéconomiques et environnementaux des options technologiques de pointe innovantes et existantes (au niveau régional, communautaire et agricole) et les rendre réalisables pour les non-scientifiques ;
- développer des solutions de pointe innovantes, rentables et respectueuses de l'environnement, adaptées aux besoins des communautés, des exploitations agricoles et de la foresterie, y compris un bilan énergétique au niveau du système ;
- développer des modèles commerciaux innovants (y compris au niveau systémique et des approches intersectorielles).
La Commission souligne que « les propositions devraient entreprendre un exercice d'inventaire complet des solutions vers les solutions 5G, du dernier kilomètre et de périphérie existantes dans l'UE et dans le monde (y compris les solutions satellitaires et d'autres solutions, telles que la fourniture de haut débit assistée par drones), et des études et évaluations connexes. Cette revue peut également couvrir les solutions de connectivité développées dans d'autres domaines, tels que les services d'expédition, d'urgence ou militaires ».
Ce qui promet pour le moins… une forêt d’antennes !

* Next Generation EU est le nom donné au plan de relance européen de 750 milliards d’euros validé par les 27 chefs d’États et de gouvernements le 21 juillet 2020. 672,5 milliards d’euros sont pour les États membres (facilité pour la reprise et la résilience (FRR)), sous forme de prêts et de subventions (Sur les 100 milliards d’euros engagés pour le plan de relance français présenté le 3 septembre 2020, environ 40 milliards en sont issus). Le reste de l’enveloppe renforce des programmes européens déjà en place : ainsi, 47,5 milliards d’euros (enveloppe « React EU ») abonderont les fonds structurels, dont le Fonds social européen (FSE).

Auteur

  • Fabienne Tisserand

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format