Recevoir la newsletter

Magazine

38 lauréats pour l’appel à projets Mob’Biodiv Restauration 2021

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo DS

En déplacement le 16 juillet à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, la secrétaire d’Etat Bérangère Abba a dévoilé la liste des lauréats de l’appel à projets Mob’Biodiv Restauration 2021, financé dans le cadre du plan France Relance et mis en œuvre par l’Office français de la biodiversité (OFB). 38 projets situés en métropole et en outre-mer ont été sélectionnés parmi 85 candidats pour un montant de 4,05 millions d’euros, dont 3,57 millions issus du fonds France Relance et 480.000 euros sur fonds propres de l’OFB. Parmi ces projets figure la restauration des berges du canal de l’Ourcq, un dossier présenté par la ville d’Aulnay-sous-Bois. Elle prévoit le remplacement de peupliers et la création de plusieurs strates végétales et autres refuges pour la biodiversité le long de ce canal. Sur la commune de Saint-Prix, dans le Val d’Oise, Bérangère Abba a ensuite rencontré les partenaires de la forêt domaniale de Montmorency, gérée par l’Office national des forêts (ONF). «La forêt de Montmorency subit de plein fouet les impacts du changement climatique», indique le ministère de la Transition écologique. «La maladie dite de l’encre se propage rapidement dans cette forêt composée en grande majorité de châtaigniers. L’instabilité des arbres affectés est une menace pour les promeneurs, nécessitant des coupes qui suscitent des incompréhensions ou oppositions. Aussi, avec l’appui financier de France Relance, et en concertation avec les parties prenantes, l’ONF entreprend un vaste programme de gestion et restauration : diversification des sylvicultures ; préservation de zones à fort enjeu de protection de la biodiversité, gestion des coupes.» La secrétaire d’Etat ajoute que «la préservation de notre forêt face aux défis du changement climatique commence par ces projets, par l’implication de toutes les parties prenantes, de l’ONF aux associations en passant par les élus et notamment les parlementaires. Nous ne pouvons plus détourner le regard des menaces qui pèsent sur la forêt, ni baisser la garde».

Auteur

  • SD

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format