Recevoir la newsletter

Magazine

Forêt / PEFC poursuit le développement de son modèle de certification forestière

Image
Le 19 novembre à Paris, PEFC International avait choisi d'organiser en France son assemblée générale annuelle dans le cadre de la Semaine internationale de la certification forestière.

Créée en France en 1999 par des propriétaires forestiers privés issus de onze pays d'Europe, la certification PEFC couvre désormais plus de 255 millions d’hectares de forêts dans le monde (ce qui représente plus de 60% de l’ensemble des forêts certifiées) qui sont gérés conformément aux standards de référence de durabilité de PEFC, soit plus de 750.000 propriétaires/exploitants de forêts. Plus de 16.000 entreprises de la chaîne d’approvisionnement sont certifiées PEFC et peuvent apposer le label du système de certification sur les produits qu'elles vendent. En France, PEFC compte parmi ses adhérents 59.000 propriétaires forestiers et près de 3.000 entreprises de la filière forêt-bois-papier.

"Il est difficile de savoir si les décisions que nous prenons aujourd’hui en encourageant la gestion durable des forêts résisteront à l’épreuve du temps. Mais jusqu’ici, tout porte à croire que nous sommes du bon côté de l’Histoire : notre certification s’appuie sur des contrôles exigeants menés localement, nous avons un système dans lequel les parties prenantes travaillent en toute confiance, et nous sommes en conformité avec les standards internationaux", a déclaré William Street, président de PEFC International lors de l’assemblée générale de l'organisation qui s'est déroulée le 19 novembre à Paris. "En moins de deux décennies, une durée finalement anecdotique à l’échelle de l’Histoire, PEFC est passé d’une organisation composée de 11 systèmes de certification nationaux à 38 pays membres et 22 organisations internationales devenues parties prenantes du dialogue", a souligné William Street.

Le chiffre : 8,4 / En France, PEFC a certifié plus de 8,4 millions d’hectares de forêt (métropole et Guyane), soit 67% de la forêt publique et 20% de la forêt privée (France métropolitaine).

Ces dernières années, PEFC a poursuivi son développement avec l’agrément des systèmes de certifications forestiers nationaux de la Chine, de l’Indonésie, et la reconduite de celui du Gabon. Le Japon, dernier pays à adhérer au label, sera peut-être bientôt suivi par des pays tels que le Ghana, l’Inde, la Macédoine, la Nouvelle Zélande, le Pérou, le Surinam ou encore le Vietnam, qui avaient tous envoyés des délégations d'observateurs pour suivre les travaux conduits dans le cadre de l'assemblée générale de PEFC International.

Présent lors des débats, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, a rappelé l’importance du rôle de la forêt et a souligné que les changements d'affectation des surfaces, à l'extérieur du secteur forestier, ont un impact considérable sur l'état des forêts dans le monde ainsi que sur leur contribution dans l’atténuation du changement climatique. "Si nous voulons que les forêts soient gérées durablement, toutes les parties prenantes doivent travailler main dans la main", a tenu souligner Marc-Antoine de Sèze, président de PEFC France, avant de rappeler qu'à l’image du fonctionnement de PEFC dans les autres Etats membres, le programme de certification forestière rassemble non seulement les producteurs mais aussi les usagers, avec des associations environnementales.

Forêt

Bois-Energie

Emballage/palette

Scierie

Exploitation forestière

Première Transformation

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15