Recevoir la newsletter

Magazine

En 1668, en Vivarais, le cubage de sapins prévus pour devenir des mâts de Marine

{ element.images.0.titre }}

Partie du plan établi par les cartographes de Marine en 1665 « du cours de la rivière d’Ardèche et des bois de sapins qui sont aux environ de sa source » et aptes à fournir des mâts. En haut à droite, le Gerbier des Joncs, le Nord est à droite. 

Crédit photo Source : serv. hist. Marine, recueil S. H. 12, carte 97
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Le bois international

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Michel Bartoli

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format