Recevoir la newsletter

Magazine

Un webinaire autour du bois lamellé-collé certifié

La halle centrale du Marché d’Intérêt National de Nantes Métropole, conçue par Briand Construction Bois, déploie sur une longueur de 350 mètres 2280 m3 de charpente à base d’épicéa.

Crédit photo Baloon Photo Panoramic Bretagne

Le 26 octobre dernier, le bois lamellé-collé (BLC) certifié était à l’honneur, lors du webinaire organisé par l’Association Acerbois qui gère et délivre la certification éponyme, dédiée à ce type de produit pour la construction bois. Ce webinaire, intitulé « Le bois lamellé collé, une réponse technique à des constructions audacieuses », a réuni une soixantaine de professionnels et prescripteurs, autour de la présentation de trois réalisations exemplaires.

Acerbois est une association (loi de 1901) qui développe, en qualité de tierce partie, une activité de certifi- cation de produits, de services, de contrôles de production en usine dans les domaines des éléments, ouvrages et kits en bois ou dérivés, assemblés ou non, à usages structuraux et les fonctionnalités complémentaires.

Créée en 1993 par des fabricants de BLC, elle rassemble aujourd’hui 24 titulaires.Visant à attester les qualités et performances des bois lamellé-collé, la certification Acerbois est au service des bureaux de contrôle, de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’oeuvre.

Les entreprises certifiées, pour rappel, s’engagent à : utiliser des bois issus de forêts gérées durablement, respecter la qualité de l’air grâce à de faibles émissions de COV et une excellente qualité des produits connexes, contribuer au développement d’une industrie nationale, et enfin assurer une qualité constante grâce aux audits de performance effectués deux fois par an par l’institut technologique FCBA et Ginger CEBTP, organismes indépendants accrédités.

Parmi les participants à l’événement du 26 octobre figuraient architectes, maîtres d’ouvrage, ou encore bureaux d’études. À cette occasion, Acerbois a présenté trois réalisations exemplaires certifiées : le Marché d’Intérêt National de Rezé, par Briand Construction Bois ; la construction d’une halle et l’aménagement du parc touristique et de loisirs des Fenottes, par Mathis ; et l’immeuble de logements TREED-IT, par Arbonis.

Grande portée

En 2019, le Marché d’Intérêt National de Nantes Métropole (Min Nantes Métropole), ouvert à tous les professionnels des métiers de bouche et du secteur horticole, a été déplacé sur la ZAC de la Brosse, dans la ville de Rezé (44).

Sur ce nouveau marché, tous les bâtiments intégrant des stockages frigorifiques ont été réalisés avec des charpentes en béton précontraints ou métalliques. La halle principale, destinée aux fruits et légumes, ouverte vers l’extérieur pour créer ces échanges entre producteurs, a quant à elle été construite avec une charpente en bois. Cette charpente a été certifiée Acerbois.

Cette halle centrale, livrée en 2019 et s’étalant sur 20 411 m2 et 350 m de longueur, intègre notamment : 2280 m3 de charpente à base d’épicéa, fabriquée à moins de 20 km du marché, ainsi que 40 poutres de 42 m de longueur, approvisionnées par convoi exceptionnel, portant sur 3 appuis (poteaux béton en extrémités, poteaux métalliques au 3/4 de la portée et en quinconce, d’une travée à l’autre).

« L’une des spécificités de ce projet réside dans le dimensionnement des ouvrages, particulièrement important et conférant à l’opération un haut niveau de technicité. Cette technicité est également liée à la complexité de la charpente, avec ses losanges intégrés et la précision nécessaire pour le taillage, ainsi qu’à un planning de pose tendu, en lien avec les ouvrages béton à proximité. Enfin, le auvent nord, construit en porte-à-faux contribue aussi à la signature architecturale exemplaire du projet », explique les responsables de l’entreprise Briand Construction Bois.

La halle centrale du Marché d’Intérêt National de Nantes Métropole, conçue par Briand Construction Bois, déploie sur une longueur de 350 mètres 2280 m3 de charpente à base d’épicéa.
Crédit photo : Baloon Photo Panoramic Bretagne

Elégance et robustesse

Second ouvrage présenté, et primé au Prix National de la Construction Bois de cette année, la grande halle festive, sportive et culturelle du parc touristique et de loisirs des Fentes située à Ancy-Dornot (57) a quant à elle été totalement réaménagée.

Le bâtiment, livré en 2020, est composé de 9 travées de 4 mètres, reposant sur 20 massifs en béton d’une profondeur de 1m50, intégrant : une grande dalle de béton lisse pour le sol, permettant la polyvalence des activités de la halle pour l’espace sportif, l’espace culturel et l’espace commercial ; ainsi qu’un grand préau ouvert sur ses quatre faces, permettant la libre circulation des eaux en cas de crue, le projet se situant en zone inondable. La structure est par ailleurs entièrement construite en bois et couverte, en toiture et en façade, jusqu’à 3 m de hauteur, par des plaques de plexiglas transparentes. Elle s’étend sur une superficie totale de 800 m2 avec 132 m3 de BLC à base de douglas de résistance GL24H, hors aubier, naturellement compatible avec les exigences de la classe d’emploi 3.2 (certifié Acerbois).« Transparence, élégance et robustesse sont les maîtres-mots de cette construction. La structure fabriquée en bois lamellé douglas allié à un collage structurel certifié Acerbois traduisent ces attentes », soulignant les responsables de l’entreprise Mathis, en charge du projet.

« Transparence, élégance et robustesse sont les maîtres-mots de cette construction », soulignent les responsables de l’entreprise Mathis, à propos de cette construction dressant 132 m3 de bois lamellé-collé à base de douglas, de résistance GL24H.
Crédit photo : Olivier Mathiotte

Un ouvrage pérenne et sécurisant

Situé au coeur du « Cluster Descartes, ville durable », principal site de recherche de l’Est parisien avec 25 % de la R&D française dédiée à la ville de demain, le troisième projet présenté, du nom de Treed-it, est composé principalement d’une résidence étudiante sociale (284 logements), d’un foyer pour jeunes travailleurs (120 logements) et d’une tour en ossature bois de 11 étages avec un noyau béton (220 logements et des espaces communs de détente, de cuisine et de coworking).

Pour cette réalisation, la certification Acerbois a eu un double avantage : le structural poteaux-poutres subissant de fortes sollicitations, les contrôles de la certification, impliquant une garantie de produits et d’ouvrages, ont permis de s’assurer de la résistance et de la fiabilité du système ; la préfabrication hors site, en outre, confère au projet une rapidité de mise en oeuvre significative, fiabilisée par les contrôles de production liés à la certification.

Cette tour livrée en 2020, d’une hauteur de 37 m et à base d’épicéa pour la partie bois, est la plus haute construction en ossature bois de Seine-et-Marne, et actuellement le 1er immeuble R+11 à ossature bois de France.« Dans le cadre de la fabrication hors site de l’ensemble des pièces, les aboutages, le collage et la résistance des bois collés, permettant la garantie d’un ouvrage pérenne et sécurisant, ont été contrôlés en continu, conformément aux exigences Acerbois.

Ce chantier a également été le champ de validation de fabrication de dalles bois – béton connecté hors site, les dalles servant également de diaphragme de stabilité », précisent les responsables de l’entreprise Arbonis, en charge du projet.

Une tour en ossature bois de 11 étages avec un noyau béton fait partie du projet Treed-it.
Crédit photo : Guillaume Mussau

 

Deuxième Transformation

Construction bois

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15