Recevoir la newsletter

Magazine

Technologies italiennes : des signes encourageants

{ element.images.0.titre }}


Selon les données récemment fournies par Acimall, l’Association italienne des fabricants de machines et d’outils pour le travail du bois, du 4e trimestre 2020 se dégage un certain optimisme concernant le marché des technologies dédiées au travail du bois et au secteur du meuble, en dépit de la conjoncture économique globalement difficile due aux conditions sanitaires actuelles. On observe, en particulier, des signaux encourageants en provenance du marché italien, avec une hausse des commandes de 7,3%, supérieure à celle de 3% enregistrée concernant les exportations.


«Il ne fait pas de doute que les dernières semaines de 2020 ont démontré que l’industrie italienne des technologies dédiées au travail du bois et au secteur du meuble est en capacité de faire face aux défis actuels, réaffirmant sa capacité à exporter, tout en demeurant concentrée sur les besoins du marché italien, qui en termes de demande demeure l’un des principaux sur le plan mondial», déclare Luigi De Vito, président d’Acimall, qui ajoute : «Bien que les premières semaines de cette année 2021 continuent de témoigner d’une tendance encourageante à travers l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, il convient de demeurer prudent et d’attendre les prochains trimestres avant d’être en mesure d’affirmer que le marché connaît une véritable reprise. Un soutien significatif, à cet égard, est attendu de la part du plan de transition vers l’industrie 4.0, et l’extension des incitations destinées à acquérir des nouvelles technologies, que déploie le gouvernement italien sur deux ans».


L’étude trimestrielle menée par le bureau d’études d’Acimall sur un échantillon d’entreprises indique que les carnets de commandes affichent une moyenne de 3,2 mois, contre 3,1 durant le trimestre précédent, avec une hausse des prix de l’ordre de 1,2% depuis le début de 2020. Les revenus ont quant à eux augmenté de 17,2% comparé au 4e trimestre de 2019. Les entreprises interrogées font état des perceptions suivantes en ce qui concerne le critère de qualité : 50% de l’échantillon indiquent une tendance positive, 6% une tendance négative, et 44% une tendance stable. L’emploi est stable d’après 78% des entreprises interrogées, en baisse pour 6% et en augmentation pour 16%.

Les stocks disponibles sont stables pour 56% des entreprises appartenant à l’échantillon, en hausse pour 11% d’entre elles, et en baisse pour 33% de ces entreprises. Il est intéressant de noter que, si l’on se fie à l’étude prévisionnelle, 50% de l’échantillon s’attend à une tendance stable s’agissant des exportations, 39% augurant une consolidation de la reprise, tandis que 11% craignent une contraction de celle-ci. Les attentes se rapportant au marché ita- lien sont différentes : 45% croient à une poursuite de la croissance du marché, 33% s’attendent à une tendance stable, et 22% envisagent une possible contraction durant les prochains mois. 


Le chiffre : 3,7 %


C’est la hausse enregistrée, entre octobre et décembre 2020, comparée à la même période en 2019, relativement aux technologies italiennes dédiées au travail du bois et au secteur du meuble.

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°10…  

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format