Recevoir la newsletter

Magazine

Panneaux européens : une baisse à relativiser

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo © Evertree

Lors de sa visioconférence du 15 juin, la Fédération européenne des panneaux à base de bois (EPF) a annoncé les résultats du secteur pour l’année 2020. Malgré un chiffre marquant une baisse, au global, on note une progression sur certains segments, comme l’OSB, résultant de l’engouement croissant des consommateurs pour des solutions favorables à l’environnement.

C’est à l’occasion d’une visioconférence retransmise depuis son siège de Bruxelles que la Fédération européenne des panneaux à base de bois a annoncé ses résultats pour l’année 2020. Malgré une tendance à la baisse, on observe que le marché des panneaux fait preuve de résilience, puisque cette baisse est moindre que celle caractérisant le produit intérieur brut au sein de l’Union européenne : «Cela s’explique par une demande forte et soutenue pour les panneaux à base de bois, en particulier en provenance des marchés de l’ameublement et de la construction», analyse Clive Pinnington, directeur général de l’EPF.

En dépit d’une baisse globale, des résultats très positifs ont été enregistrés sur les segments de l’OSB, avec + 4,1%, ainsi que sur celui des panneaux de fibres légers, qui quant à eux affichent une hausse de + 5,7%. «Ces deux types de panneaux, et plus généralement l’ensemble des panneaux à base de bois, bénéficient à l’heure actuelle d’un intérêt croissant de la part du consommateur pour des solutions biosourcées, telles que le bois, solutions respectueuses de l’environnement», estime Clive Pinnington.

Nouvelles directives sur l'économie circulaire

Une tendance certes favorisée par les initiatives contemporaines des États européens en matière de politique environnementale, à l’instar du Green Deal européen (consistant à revoir chaque loi existante sur ses mérites climatiques et à introduire également de nouvelles directives sur l’économie circulaire, la rénovation des bâtiments, la biodiversité, l’agriculture et l’innovation), du nouveau Bauhaus européen (initiative interdisciplinaire destinée à créer un espace de rencontre pour concevoir de futurs modes de vie, à la croisée des chemins entre l’art, la culture, l’inclusion sociale, la science et la 59,2 technologie), ou encore de la stratégie européenne destinée à favoriser la rénovation.

Cette conférence faisait suite à l’assemblée générale de l’EPF qui a eu lieu le 10 juin, également par visioconférence, lors de laquelle la Fédération a élu à l’unanimité Martin Brettenthaler, PDG de Swiss Krono, au poste de président du conseil d’administration de l’EPF, avec effet immédiat, Paolo Fan- toni ayant décidé de se retirer, après avoir occupé ce poste durant six ans. Bernard Thiers, PDG du groupe Unilin, a quant à lui été réélu au poste de vice-président.

 

Le chiffre : -2,1%

C’est la baisse enregistrée en 2020 concernant le secteur européen des panneaux à base de bois, baisse à relativiser en regard notamment de celle du produit intérieur brut, s’élevant à -6,1%.


© EPF

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format