Recevoir la newsletter

Magazine

Xylexpo 2022 : retour après quatre ans et bilan satisfaisant

Xylexpo1.jpg

« Les résultats ont confirmé non seulement le rôle de Xylexpo, mais aussi les décisions que nous avons prises pour cette édition, visant à se concentrer sur les éléments qui seront les piliers des expositions futures », a déclaré Luigi De Vito, président de l'exposition et d'Acimall.

Crédit photo Xylexpo

La 27e édition de Xylexpo, salon international biennal de la technologie pour l’industrie du bois et du meuble, s’est tenue du 12 au 15 octobre dans les halls 22 et 24 de FieraMilano-Rho, à Milan. Avec quelque 16 000 visiteurs recensés durant les quatre jours, niveau de fréquentation bénéficiant de la tenue de deux autres évènements en parallèle, les organisateurs affichent une satisfaction « supérieure à leurs espérances », au sein d’un contexte international au demeurant tendu.

Voici quatre ans que, du fait de la pandémie de Covid-19, le salon italien, traditionnellement biennal, de la technologie du bois et du mobilier n’avait pas été en mesure d’ouvrir ses portes. Pour la première fois cette année, Xylexpo avait lieu parallèlement au salon de la communication numérique et au salon des machines-outils organisé par Ucimu, l'Association italienne des fabricants de machines-outils, de robots et de systèmes d'automatisation. Une coïncidence dont la manifestation a certainement tiré parti : « Les deux événements dédiés à la technologie de fabrication ont vraiment créé un cercle vertueux, générant un impact qui s’est vérifié durant toute la durée de l’exposition, impact déjà perceptible lors de la phase de préinscription, lorsque la plupart des visiteurs avaient déclaré leur intention de visiter un salon se tenant en parallèle », notent à ce titre les organisateurs de Xylexpo.

L’édition de cette année s’inscrivait sur une superficie de 36 000 m², avec 280 exposants recensés, dont un tiers environ en provenance de l’étranger. On note à ce propos que la part des visiteurs internationaux a diminué de quelques points, passant de 28 % recensés à l’occasion de la précédente édition de 2018 à 25 % cette année. Une tendance que les organisateurs avaient en outre anticipée du fait de la conjoncture internationale, et plus précisément en raison de la fermeture de marchés comme la Chine, la Russie et l’Ukraine, traditionnellement intéressés par la technologie italienne.

Xylexpo2.jpg
On note par contre que la part des visiteurs internationaux a diminué de quelques points, passant de 28 % recensés à l'occasion de la précédente édition de 2018 à 25 % cette année.
Crédit photo : Xylexpo

« Les résultats ont confirmé non seulement le rôle de Xylexpo, a déclaré Luigi De Vito, président de l’exposition et d’Acimall, mais aussi les décisions que nous avons prises pour cette édition, visant à se concentrer sur les éléments qui seront les piliers des expositions futures : cela consiste en une stratégie différente concernant la présentation des produits, ainsi qu’une forte concentration sur les nouveaux services numériques, qui ne peuvent qu’élargir la portée et la fonction d’un évènement tel que Xylexpo », estime-t-il.

Six lauréats à la 4e édition des Trophées de l’innovation

Le 14 octobre, les XIA-Xylexpo Innovation Awards ont été attribués pour la quatrième édition. Cette remise de prix est devenue un événement traditionnel du salon. Six lauréats ont cette année été récompensés, dans cinq catégories.

Xylexpo3.jpg
Lors de la 4e édition des trophées de l'innovation XIA-Xylexpo, six lauréats ont été cette année récompensés, dans cinq catégories.
Crédit photo : Xylexpo

Le prix de la catégorie « Traitement du bois massif » a été décerné à Paoletti Energy (Italie) pour le système de collage « Iglueing PUR Hyper ». Le jury a estimé : « Il s’agit d’un système innovant pour l’application d’adhésifs polyuréthanes. Les caractéristiques innovantes comprennent une réduction massive du temps de nettoyage de l’applicateur, une utilisation plus efficace de l’adhésif et une intégration facile avec plusieurs machines ».

Dans la catégorie « Usinage des panneaux », le jury a décidé de récompenser deux solutions « qui résolvent le même problème avec des approches différentes mais des résultats équivalents ». Les gagnants ont été « Hand Guard » d’Altendorf (Allemagne) et « Blade Off » de SCM (Italie). « Les caractéristiques innovantes incluent une amélioration significative de la sécurité de l’opérateur dans les machines d’équarrissage, potentiellement applicable également à d’autres types de machines », a commenté le jury.

Dans la catégorie « Finition », le trophée a été décerné à la machine de pulvérisation automatique « Excellent Cm80 » de Makor (Italie), se caractérisant par un nettoyage amélioré du convoyeur à bande, et une plus grande efficacité dans l’utilisation de la peinture (grâce à une récupération plus efficace par surpulvérisation).

Le prix « Digitalization » a été décerné au système « Digital Factory » de SCM (Italie) « Bien qu’il s’agisse d’une tendance établie dans l’industrie du meuble depuis quelques années, le jury a reconnu les caractéristiques innovantes de cet écosystème, car il offre la possibilité de capter des informations et des données à partir d’un environnement de production, avec la capacité de surveiller un produit depuis la commande jusqu’à l’après-vente, en passant par la production. Cette solution offre une gamme de services qui permettent de tirer parti de nouveaux modèles commerciaux en phase avec les tendances actuelles du marché », ont commenté les membres du jury.

Le prix de la catégorie « Durabilité », enfin, a été décerné à l’extracteur de poussière de bois de Spänex (Allemagne), le jury, ayant estimé que « le produit représente une véritable innovation, car la recherche de la durabilité est claire dès les premières phases de conception et se traduit systématiquement dans les aspects environnementaux, sociaux et économiques. Dans le détail, les économies d’énergie, la protection de l’environnement et l’intégration aux systèmes de recyclage existants ont été reconnues comme des avantages environnementaux ; la protection des travailleurs grâce à un système polyvalent, évolutif et flexible, s’adaptant aux différentes exigences de l’entreprise, a été reconnue comme un avantage social ; Pour la gouvernance, l’amélioration de la maintenance et la réduction des risques commerciaux sont obtenues grâce à la réduction des risques d’incendie et à des options de contrôle du système plus efficaces ».

Xylexpo4.jpg
L'édition de cette année s'inscrivait sur une superficie de 36 000 m², avec 280 exposants recensés, dont un tiers environ en provenance de l'étranger.
Crédit photo : Xylexpo

Meuble

Deuxième Transformation

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15