Recevoir la newsletter

Magazine

Machines allemandes : la VDMA revoit ses prévisions à la hausse

{ element.images.0.titre }}

Production, importations et exportations en millions d’euros pour le secteur allemand des machines à travailler le bois. 

Crédit photo VDMA, Statistisches Bundesamt
Suite à une évolution plus positive que prévu au cours du premier semestre de cette année, la VDMA, association allemande pour l’industrie de l’ingénierie mécanique, a revu nettement à la hausse ses prévisions relatives à la production allemande de machines pour le travail du bois. On note, concernant la balance commerciale, une baisse des exportations et une hausse des importations.

L’association avait précédemment anticipé une croissance de l’ordre de 3%, représentant un montant d’environ 2,95 milliards d’euros. Cette estimation, qui date de novembre 2020, avait été confirmée mi-février. Cependant, l’augmentation des commandes entrantes pour les constructeurs de machines pour le travail du bois, déjà observable au 4e trimestre 2020, s’est intensifiée au cours des mois suivants. D’après les évaluations réalisées par la VDMA, on observe une hausse de 50% au premier trimestre de cette année, en regard de la même période en 2020, certes durement impactée par l’actuelle pandémie. On constate que le marché intérieur allemand évolue selon une tendance plus favorable que les exportations, les marchés d’équipements et matériels pour les secteurs de la première et seconde transformation évoluant de manière similaire.

Une hausse des ventes supérieure à 15 %

Une hausse de la production d’un montant équivalent à 3,3 milliards d’euros est à présent envisageable, pour l’ensemble de l’année en cours. Une augmentation de cet ordre ramènerait la production allemande de machines pour le travail du bois à des niveaux comparables à ceux des années 2018 et 2019, à l’occasion desquels cette industrie avait réalisé des performances, en termes de valeur, de respectivement 3,345 et 3,366 milliards d’euros.

Toujours d’après ces prévisions, on pourrait même espérer, en matière de ventes, une hausse supérieure à 15%, même si les circonstances invitent à envisager une telle perspective avec prudence : d’abord du fait des perturbations qui continuent de peser sur nombre de chaînes d’approvisionnements, ensuite étant donné les restrictions de déplacement qui pèsent sur la concrétisation de certains contrats de vente, et surtout sur l’assemblage et la mise en œuvre des machines.

En ce qui concerne la balance commerciale, on notera que les exportations, que la première estimation de février dernier envisageait voir diminuer de 16%, ne devraient finalement baisser que de 13,9% (pour un montant de 2,089 milliards d’euros, tandis que les importations, que la précédente estimation supposait voir croître de 2,1%, afficheraient d’après les estimations les plus récentes une progression de 4,9%, correspondant à un montant de 608 millions d’euros.

Production, importations et exportations en millions d’euros pour le secteur allemand des machines à travailler le bois. 
VDMA, Statistisches Bundesamt

Le chiffre : + 15%

Selon les récentes estimations de la VDMA, une croissance de 15% de la production de machines allemandes pour le travail du bois sur l’année 2021 est à présent envisageable.

 

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format