Recevoir la newsletter

Magazine

L’Union des industriels et constructeurs bois devient associée de l’éco-organisme Valobat

Déchets de bois du bâtiment

L’Union des industriels et constructeurs bois (UICB) va rejoindre les 28 associés de Valobat, parmi lesquels l’Union des fabricants de menuiseries (UFME) figure déjà.

Valobat a été créé pour offrir aux entreprises de travaux une solution multi-matériaux de reprise des déchets du bâtiment, collectés séparément dans les points de collecte de proximité, et développera les filières de recyclage. Lancé au mois de juillet 2021 par l’initiative de 26 acteurs du secteur des produits et matériaux de construction en France, dont l’Union des fabricants de menuiseries (UFME), l’éco-organisme de prise en charge de la gestion de fin de vie des produits et matériaux de construction et leur valorisation, et notamment celles des menuiseries, répond à l’extension de la «Responsabilité élargie du producteur» à la filière bâtiment fixée d’abord au 1er janvier 2022, puis repoussée au 1er janvier 2023.
« L’entrée prochaine de l’UICB au capital de Valobat illustre la promesse et l’ambition de notre éco-organisme : être représentatif de la pluralité des produits et des matériaux de construction du bâtiment, en prenant en compte les enjeux spécifiques des déchets qui en sont issus », s’est réjoui l’organisme.
L’UICB regroupe 300 entreprises de toutes tailles. Elle est une organisation professionnelle indépendante, entièrement dédiée aux entreprises de la construction et de la fabrication de solutions constructives bois et autres matériaux biosourcés. Parmi ses missions, l’UICB assure la promotion des matériaux et le développement des marchés pour la construction bois, participe à la formation des collaborateurs et l’attractivité des métiers du secteur, réalise un appui technique, juridique, économique et social, une veille réglementaire et normative, et représente les intérêts communs de la profession
Le recyclage du bois en fin de vie entre dans les dix engagements du « Plan Ambition Bois 2030 » porté par l’UICB. Le matériau bois entre déjà dans des filières de recyclage tels que celle pour les panneaux de particules, ou le réemploi. « Lorsque le bois de construction arrive au stade de déchet de chantier ou de déconstruction, c’est un produit toujours valorisable », précise l’UICB. Pour son président Frédéric Carteret, « en entrant au capital de Valobat et en occupant une place importante au sein du Comité de secteur bois, l’UICB incarne pleinement son rôle d’organisation professionnelle au service de ses adhérents. Notre vision consiste à transformer ce qui peut paraître comme une contrainte en une opportunité pour nos industriels. Les professionnels de la filière pourront compter sur nous pour les accompagner, leur simplifier la mise en place de la REP et les représenter dans la chaîne des décisions comme, par exemple, le calcul de l’écocontribution ».

Deuxième Transformation

Construction bois

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15