Recevoir la newsletter

Magazine

Jacques Bouillot, nouveau président de l’ESB

{ element.images.0.titre }}

L’école d’ingénieurs ESB (Ecole supérieure du bois et des matériaux biosourcés) a officialisé le 7 janvier la nomination de Jacques Bouillot à la présidence de l’établissement pour la mandature 2021-2023*. Elu le 15 décembre, il succède à Jean-Luc Ansel, qui occupait cette fonction depuis 2017.

Tout d’abord membre du conseil d’administration de l’ESB, Jacques Bouillot a rejoint le bureau de l’école d’ingénieurs en 2017, en tant que vice-président chargé de la formation. Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie (1986), d’un master en Sciences économique et commerciale de l’Essec (1988) et d’un master en Développement durable de l’université Paris-Dauphine (2008). «Directeur «filière sèche et solutions bas carbone» chez Eiffage construction – un groupe qu’il a rejoint en 2005 – il est à l’origine de la structuration du service bois qui permet aujourd’hui à l’entreprise de se positionner sur des projets tels que Jean Jouzel (La Rochelle), la Tour Hyperion (Bordeaux), la tour Sensations (Strasbourg) ou le Village des athlètes, en vue des JO 2024 (Seine-Saint-Denis)», indique l’ESB. Jacques Bouillot est par ailleurs membre actif de la commission feu d’ADIVbois, l’association pour le développement des immeubles à vivre en bois.

«L’ESB forme des ingénieurs particulièrement qualifiés pour répondre aux problématiques liées à la construction bas carbone, l’un des enjeux majeurs de l’habitat de la ville de demain», souligne le nouveau président de cet établissement situé à Nantes. «L’école a également de vrais arguments à faire valoir du point de vue de la digitalisation et de l’innovation industrielle. Je suis particulièrement fier de ce mandat qui m’est aujourd’hui confié car il va me permettre de conjuguer mes intérêts pour la formation, le monde de l’entreprise et les défis environnementaux que doivent relever non seulement les professionnels de l’industrie, de la construction et de la filière bois mais aussi notre société dans son ensemble.» A la suite de son élection, Jacques Bouillot a tenu à saluer «le travail remarquable réalisé» par son prédécesseur Jean-Luc Ansel «car c’est grâce aux jalons qu’il a posés que l’école va pouvoir continuer à grandir». Dans cette perspective, le nouveau président souhaite que l’établissement franchisse le cap des 500 étudiants scolarisés à l’horizon 2024.

* Les autres membres du bureau renouvelé de l’ESB : Anne Duisabeau (vice-présidente Affaires financières & RH) ; Claudine Josso (vice-présidente Formation – comité d’orientation et de perfectionnement) ; Thierry Charloux (vice-président relations internationales) ; Marc Vincent (vice-président Recherche – conseil scientifique) ; Jean Piveteau (vice-président Relations avec les entreprises).

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format