Recevoir la newsletter

Magazine

Exposition aux poussières de bois : l’OPPBTP édite un nouveau guide

{ element.images.0.titre }}

L’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) édite un nouveau guide pour accompagner les entreprises dans la réduction de l’exposition des salariés aux poussières de bois. Ce nouveau guide fait suite à l’accord de partenariat signé en 2020 avec l’institut technologique FCBA (Forêt cellulose bois-construction ameublement), en complément de l’action menée depuis 2017 par les deux partenaires.

Les engagements pris par FCBA et l’OPPBTP prévoyaient, notamment, la réalisation d’une étude (Propobois) visant à aider les entreprises à réduire l’exposition des salariés aux poussières de bois dans le secteur du bois-construction et de l’ameublement. Cette étude, menée durant 18 mois auprès de 8 entreprises volontaires du secteur bois-construction et ameublement représentatives de la profession, a permis d’analyser différentes situations d’exposition des salariés en lien avec la nature des procédés mis en œuvre et à élaborer une série de solutions qui sont aujourd’hui détaillées dans le guide «Poussières de bois : évaluez le risque d’exposition dans votre atelier».

Évaluer les risques poussières

Ce guide a pour ambition d’accompagner les chefs d’entreprise dans l’évaluation de la situation de leur entreprise par rapport au risque poussières de bois et surtout d’identifier les points majeurs d’amélioration et les actions concrètes à mener. La méthode décrite dans cet ouvrage de 71 pages propose un moyen pratique de mieux cerner les enjeux propres à chaque entreprise.

Elle s’applique pas à pas et est étayée par un outil établi sur Excel facilitant la saisie des données et les calculs, et grâce auquel il est possible, en toute autonomie : d’identifier les zones de risque majeur d’exposition aux poussières de bois au sein de l’atelier ; de déterminer et de hiérarchiser les actions à mettre en œuvre ; de participer à la définition des groupes d’exposition similaire dans le cadre du contrôle réglementaire de la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP).

Des étapes d'autodiagnostic

Au sommaire de ce guide figurent les enjeux d’une bonne maîtrise de l’exposition (des informations relatives aux effets des poussières de bois et l’importance des bonnes pratiques minimales à mettre en œuvre), les étapes de l’autodiagnostic (ou la méthode d’évaluation pour déterminer de manière autonome la situation face au risque de poussières de bois), et les actions correctives après l’autodiagnostic.

Tout au long de l’élaboration de ce guide, ces éléments ont été validés avec le Copil «Poussières de bois» comprenant des organisations professionnelles de la seconde transformation du bois (l’Ameublement français, Capeb, UMB de la FFB, UFME, UIPC, UICB SCOP BTP). Le guide est disponible sur les sites de l’OPPBTP et du FCBA. 

Le chiffre : 444 200

Environ 444 200 salariés déclarent être exposés aux poussières de bois dans le cadre de leur travail (selon l’enquête Sumer 2010).

 

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format