Recevoir la newsletter

Magazine

L’AQC présente son observatoire annuel

{ element.images.0.titre }}

L’Agence qualité construction (AQC) publie l’édition 2021 de son Observatoire de la qualité de la construction. Ce travail a pour objectif de mieux connaître les pathologies dans la construction pour mieux les prévenir, à travers la collecte des données 2020 des quatre dispositifs d’observation de l’AQC. Réalisé avec le soutien de la CFEC, de la FFA, de la FSE et du SNEIC, ce rapport est téléchargeable gratuitement sur le site Internet de l’AQC.

L’Observatoire de la qualité de la construction de l’AQC a construit quatre dispositifs d’observation des pathologies dans la construction. Parmi eux, le dispositif Sycodés s’appuie sur les données fournies par les rapports des experts appelés par les assureurs lors de la mise en œuvre de l’assurance dommages-ouvrage. Il a pour but d’identifier et quantifier les pathologies de nature décennale les plus récurrentes et les plus coûteuses.

Le Flop 10 de ce rapport présente les 10 éléments d’ouvrage qui portent les effectifs et les coûts de réparation les plus importants, parmi les désordres sur travaux neufs signalés à Sycodés durant plus de deux périodes décennales (1995 à 2020) en France. Cette hiérarchie de désordres est analysée dans le rapport par des experts et par catégorie de construction : maisons individuelles, logements collectifs et locaux d’activité.

À titre d’exemple, en maison individuelle, sur la période 2018-2020, les revêtements de sol intérieur sont en première place du Flop 10, en effectif comme en coût de réparation. Autre exemple mais en logement collectif cette fois, les sinistres liés aux fenêtres et portes-fenêtres (hors toiture) sont en 3e position en effectif, stables sur les trois dernières années (2018-2020) mais subissant une très forte augmentation par rapport à la période 2010-2020 (6%). La mise en œuvre de la RT 2012 pourrait expliquer cette envolée. Le rapport 2021 s’intéresse aussi au dispositif Alerte, un autre dispositif d’observation de l’AQC qui permet d’identifier les risques sériels par une analyse qualitative de signaux faibles de Sycodés. Enfin, le rapport 2021 propose un focus sur les deux autres dispositifs d’observation de l’AQC : le dispositif Rex Bâtiments performants et le dispositif VigiRisques.

Auteur

  • SJ

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format