Recevoir la newsletter

Magazine

Chaire jumeaux numériques ESTP : pilotage des bâtiments et réseaux

Residential Construction Job

Crédit photo Tomasz Zajda - stock.adobe.com

Simuler le comportement des projets de manière dynamique, en miroir de la réalité, pour piloter les ouvrages en temps réel, les interactions entre eux, et optimiser l’impact de la construction et de l’exploitation des ouvrages sur leur environnement, telle est l’ambition des jumeaux numériques. Une chaire leur est dédiée au sein de l’école d’ingénieur ESTP.

L'école d’ingénieur ESTP (Établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général liée par un contrat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) forme des professionnels du secteur de la construction, de l’aménagement, de l’immobilier et de l’efficacité énergétique, sous statut étudiant et sous statut apprenti, des diplômes du bac+2 au bac+8 et des formations qualifiantes tout au long de la vie.

Elle vient d’annoncer la création d’une chaire de recherche «Jumeaux numériques de la construction et des infrastructures dans leur environnement» en partenariat avec Egis, acteur de l’ingénierie de la construction, Bouygues construction, Schneider Electric, le BRGM, SNCF Réseau et Arts et Métiers.

«L’évolution des métiers de la construction passe par une optimisation des approches d’ingénierie, des process opérationnels et du cycle de vie des infrastructures. En réponse à ces nouvelles demandes, le jumeau numérique constitue une solution pour centraliser, structurer et sécuriser les données d’un projet, fédérer les acteurs d’un projet dans une démarche collaborative et porter le développement de services adaptés aux besoins des utilisateurs finaux», indique l’école. «En combinant simulation, intelligence artificielle et data, il simule le comportement des projets de manière dynamique, en miroir de la réalité. Le jumeau numérique permet ainsi de piloter les ouvrages en temps réel, de porter les interactions relationnelles des systèmes et des objets et d’optimiser l’impact de la construction et de l’exploitation des ouvrages sur leur environnement.»

Relation entre école et entreprises

Multiplier les passerelles entre chercheurs et professionnels, amplifier les relations avec les entreprises, tel est l’un des objectifs poursuivis par l’école, selon le directeur général de l’ESTP Joël Cuny. La transformation numérique et écologique du secteur de la construction est ce à quoi aspire Thiébault Clément, directeur R&D de Bouygues construction, et la gestion des données du sous-sol urbain et ses interfaces avec les ouvrages ce qui anime Philippe Freyssinet, directeur de la stratégie et de la recherche du BRGM, quand Marc Nézet, senior vice president Energy management software transformation Schneider electric, a l’ambition de «contribuer à plus de facilité d’adoption du jumeau numérique». La transformation grâce au jumeau numérique des pratiques de conception, de modernisation et d’exploitation du réseau ferré national est le but de Patrick Offroy, directeur technique Ingénierie technique du patrimoine SNCF Réseau et l’extension du savoir-faire des laboratoires d’Arts et Métiers dans le domaine des jumeaux numériques aux champs de la construction et de la ville durable celui de Laurent Champaney, directeur général Arts et Métiers.

Avec autant de vœux formulés sur son berceau, la nouvelle chaire devrait mettre la «data» en effervescence. Il est prévu dans le cadre de la chaire le financement de programmes d’innovation et de recherche selon six axes :

- structuration de données utilisées et issues du jumeau numérique pendant le cycle de vie de l’ouvrage ;

- continuité numérique appliquée aux jumeaux numériques : interopérabilité des maquettes et données ;

- architecture des jumeaux numériques : lien entre l’ouvrage physique et le jumeau numérique ;

- le jumeau numérique en tant qu’outil d’aide à la décision améliorée (intelligence artificielle et simulation) ;

- contribution des jumeaux numériques à la transition écologique et énergétique ;

- gouvernance des jumeaux numériques : protection des données et cyber sécurité.

Si les premiers axes interrogent le travail des entreprises de la construction bois et la numérisation à laquelle elles pourraient être systématiquement entraînées, la dernière interroge sur l’habitabilité des jumeaux «réels» et la tendance au monopole dans la construction.

Deuxième Transformation

Construction bois

Homepage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15