Recevoir la newsletter

Magazine

Biesse intègre la réalité mixte avec l’AFPIA SOLFI2A

Implanter virtuellement une machine au sein d’un atelier sera maintenant possible, afin de faciliter son intégration dans son nouvel environnement et de fiabiliser les implantations de matériel et lignes de production.

Crédit photo Groupe Biesse

Le groupe Biesse, spécialiste italien des technologies pour le façonnage du bois, a décidé de participer au développement d’un nouveau projet de réalité mixte en partenariat avec l’organisme de formation AFPIA SOLFI2A. L’idée est de permettre aux utilisateurs d’implanter virtuellement leur machine au sein de leurs ateliers, afin d’optimiser son intégration.

C’est dans le plus grand secret que les équipes de Biesse et de l’AFPIA SOLFI2A travaillent depuis quelques mois sur un nouveau projet inédit de réalité mixte. La réalité mixte est la fusion du monde réel et d’un monde virtuel. Ce mélange produit un nouvel environnement et des visualisations où les objets physiques du monde réel et les objets numériques du monde virtuel coexistent et peuvent interagir en temps réel.

Avec cette technologie 4.0, l’organisme de formation a pu créer l’hologramme de la nouvelle commande numérique 5 axes Rover A FT smart 1 224 grâce au soutien de Holoforge Interactive et l’utilisation des casques HoloLens, afin de vérifier son implantation au cœur de son plateau technique.

Faciliter la mise en place d'une nouvelle machine

Implanter virtuellement une machine au sein d’un atelier sera maintenant possible, afin de faciliter son intégration dans son nouvel environnement et de fiabiliser les implantations de matériel et lignes de production. Les usages d’une telle technologie sont nombreux et incluent, pour n’en citer que quelques-uns : le partage et management du projet au sein des équipes pour lever les freins, la compréhension des technologies avec la formation augmentée, ou encore la commercialisation augmentée.

Et les résultats sont déjà là, comme l’explique Jean- Luc Prunier, directeur de développement service chez Biesse France : « Nous devions installer une machine chez l’un de nos clients. Les plans qu’ils nous avaient donnés étaient faux, on s’en est rendu compte lorsqu’ils ont positionné virtuellement la machine sur place grâce au casque, dans l’espace qui devait accueillir le produit. » Biesse et l’AFPIA SOLFI2A proposent par ailleurs de découvrir cette technologie futuriste et dans l’air du temps avec une animation sur le stand de Biesse (6K128) à l’occasion du salon​​​​, qui aura lieu à Lyon Eurexpo du 14 au 17 juin prochain.

Le chiffre : 200

Le groupe Biesse, qui investit 4 % de son chiffre d’affaires annuel en recherche et développement, compte aujourd’hui plus de 200 brevets déposés.

Implanter virtuellement une machine au sein d’un atelier sera maintenant possible, afin de faciliter son intégration dans son nouvel environnement et de fiabiliser les implantations de matériel et lignes de production.
Crédit photo : Groupe Biesse

Deuxième Transformation

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15