Recevoir la newsletter

Magazine

Quelle politique forestière pour la prochaine mandature ? 

Article réservé aux abonnés

00021674.jpg

Chantier de mécanisation dans un peuplement feuillu.

Crédit photo S. Gaudin / CNPF

Les Assises nationales de la forêt et du bois se sont conclues le 16 mars 2022. Les propositions, arrêtées « à l’unanimité des participants », seront commentées ci-après. En conclusion, il sera tenté d’apprécier comment ces décisions pourraient être modifiées après le discours d’Emmanuel Macron du 14 avril à Marseille, sur l’évolution vers une « planification écologique ». Et ce d’autant plus qu’émergent de nouvelles contraintes : il s‘est engagé à mieux tenir compte du rapport du GIEC publié ce printemps ; les conséquences de la guerre d’Ukraine pourraient peser sur l’activité économique, les choix énergétiques, et le commerce des matériaux ; l’émergence de l’inflation et du ralentissement économique chinois alertent sur la possibilité d’un argent plus cher, et donc des contraintes budgétaires plus strictes.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant.

Vos identifiants de connexion sont incorrects

Déjà Abonnés ?

Saisissez vos identifiants

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Magazine n°385

Homepage

Gestion forestière

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15