Une semi-remorque modulable et optimisée pour tous types d’engins

Le 2 novembre 2018

La société Moulin TP compte une centaine de salariés et de très nombreuses machines à transférer à l’aide d’une semi-remorque porte-engins Nooteboom. Cette dernière est équipée d’un système d’attache rapide des flexibles hydrauliques permettant de rajouter un dolly de deux essieux supplémentaires portant l’ensemble à cinq essieux directionnels. Ces essieux offrent un braquage de 60° à l’arrière et de 70° pour le dolly.

La semi-remorque porte-engins Nooteboom vient charger le porteur Logset 10F sur le site de la société Moulin TP sise aux Villettes, tout près de Monistrol-sur- Loire (43). René Solily conduit le camion Volvo 660 qui tracte cet ensemble modulable de conception néerlandaise.

Une centaine de salariés

René Solily est salarié de la SAS Moulin, une entreprise qui vient tout juste de fêter ses 50 ans. C’est en 1967 que Jean Moulin a créé son entreprise individuelle de travaux agricoles et forestiers. Les années 1970 permettent un développement significatif de l’entreprise avec une orientation vers les travaux publics et l’exploitation de carrière.

En 1990, l’entreprise grandissante prend le statut de société anonyme avant de se transformer, une dizaine d’années plus tard, en société par actions simplifiée. Cette société familiale reste présidée par le fondateur Jean Moulin jusque fin 2017, laissant sa place à son fils Yvon début 2018. Yvon a la responsabilité du pôle forestier alors que son frère Christophe est responsable du pôle terrassement et son beau-frère du pôle environnement. Ses deux soeurs sont également employées par l’entreprise qui compte une centaine de salariés pour un chiffre d’affaire de 17 millions d’euros en 2017. Les travaux publics constituent l’activité principale de la société pour 45% du chiffre d’affaire devant le pôle environnement pour 30% et l’exploitation de carrières pour 15%.

Lire la suite dans notre édition verte N°36 …