Une deuxième vague de programmes télé parrainés par France bois forêt

Le 15 avril 2020

Dans la continuité de la grande campagne de communication de la filière lancée en 2017 et dotée de 10 millions d’euros sur trois ans, France bois forêt parraine depuis le début de l’année 2020 une série de programmes courts diffusés sur les chaînes de France Télévision. Intitulée «Laisse entrer la nature», cette première vague de programmes était composée de quarante épisodes d’une minute diffusés du 3 janvier au 3 avril sur France 5 et France 2 d’abord, puis sur France 3. «Nous avons des chiffres en terme d’audience qui sont excellents et qui l’étaient déjà avant le début de la crise sanitaire», explique Laure Delsol, responsable de la communication de France bois forêt. «Nous avons des retours extrêmement positifs.» […] «Les sujets présentés ont en commun le thème «Laisse entrer la nature», donc il ne s’agit pas d’une série de programmes consacrée exclusivement au bois. Mais lorsque les gens ont envie de revenir à la nature, de revenir aux sources, on s’aperçoit qu’ils utilisent le matériau bois dans leurs habitations. C’est la raison pour laquelle France bois forêt a jugé intéressant de parrainer ce programme, vraiment révélateur d’une tendance du moment.» 154 passages de cette première série de programmes avaient été initialement prévus au premier semestre et la seconde vague en cours de préparation devrait porter ce chiffre à plus de 370 diffusions sur l’ensemble de l’année 2020. «Le concept de notre programme, c’est d’aller voir des gens qui laissent entrer la nature chez eux», souligne Jean-Marc Frantz, directeur de la société de production Creative Program. «À partir d’une analyse assez simple, nous nous sommes aperçus que les personnes qui laissent entrer la nature chez elles sont rarement en ville, sont rarement dans du béton… et vivent souvent dans des maisons en bois. C’est pourquoi nous sommes allés voir France bois forêt pour leur proposer de parrainer cette série.» Ce parrainage prévoit l’insertion de deux écrans par France bois forêt au début et à la fin de chaque épisode ainsi que la possibilité pour l’interprofession nationale de diffuser les programmes sur ses sites internet pendant un an. Dans la pratique, les films produits par Creative Program ont été vendus à France Télévision qui a, via sa régie publicitaire, commercialisé le parrainage de la série. «En tant que producteur, nous faisons valider les sujets par la chaîne qui est notre client et nous ne retenons donc que ceux qui correspondent à nos critères», poursuit Jean-Marc Frantz. Pour la seconde vague de programmes courts dont la diffusion est prévue d’août à décembre 2020 sur les chaînes de France télévision, l’équipe de rédaction reste ouverte aux idées de sujets mais précise qu’elle ne retiendra que les propositions qui cadreront avec ses paramètres de sélection. «On ne s’intéresse pas à la construction, on s’intéresse à des lieux de vie. C’est-à-dire à des gens qui, soit dans leur travail, soit dans leur maison, soit en famille, etc. ont une façon de vivre qui laisse entrer la nature et qui privilégie la nature», précise Jean-Marc Frantz. «À titre d’exemple, au cours de l’élaboration de la première vague de programmes, France bois forêt a dû nous apporter une vingtaine ou une trentaine de contacts et nous avons dû en retenir deux ou trois. Une partie des propositions ne correspondait pas à nos critères car il s’agissait de personnes qui fabriquaient, qui voulaient expliquer comment ils faisaient leurs produits, et nous recherchions avant tout des sujets «grand-public» avec des gens qui ont quelque chose à raconter sur la nature chez eux. Mais en parallèle, nous nous sommes aperçus que parmi les sujets retenus directement par nos journalistes, il y avait six ou sept maisons qui avaient été sélectionnées il y a quelques années dans le cadre d’un concours que la filière organise pour distinguer les plus belles constructions en bois. Nous ne nous intéressons par ailleurs pas qu’aux maisons individuelles mais aussi aux lieux publics tels qu’un hôpital, une école…»
Les tournages des trente films de la seconde vague de programmes s’échelonneront d’avril à septembre. Les conséquences de l’épidémie de Covid-19 ont bien sûr imposé à l’équipe de production d’adapter quelque peu son organisation, mais Jean-Marc Frantz se montre confiant quant à la possibilité de tenir le planning défini. «Nous avons simplement prévu de mettre des équipes plus réduites en déplacement pour aller chez les gens. Mais a priori pour des tournages en juin, juillet, août, nous n’avons pas de problème.» Les nouveaux épisodes seront diffusés dès le mois d’août sur France 3, puis jusqu’à la fin de l’année sur France 5 et France 2, avec une majorité de passages programmés à 20h50. Comme pour la première vague, une version longue de ces programmes, agrémentée d’une minute plus particulièrement dédiée au matériau bois, sera également visible sur la chaîne Youtube de France bois forêt.

Pour proposer un sujet aux équipes de «Laisse entrer la nature», contactez : pauline.bernos@gmail.com