Une charte en faveur de la rénovation énergétique

Le 2 mai 2019
Photo : La charte "Engagé pour Faire" a été signée par 137 acteurs de la filière du bâtiment. 

Le 4 avril dernier, l’UFME (Union des fabricants de menuiseries), a signé la charte «Engagé pour Faire», en présence de François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement, ainsi qu’Arnaud Leroy, président de l’Ademe, et Philippe Pelletier, président du Plan bâtiment durable.

«Cette signature vient illustrer notre volonté continue d’agir en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments, pour des bâtiments plus durables. Nous confortons ainsi notre engagement quotidien, aux côtés de nos adhérents, pour promouvoir des menuiseries extérieures de qualité, performantes et posées dans les règles de l’art, par des professionnels qualifiés et respectueux des normes en vigueur» commente Robert Dollat, président de l’UFME. «Nous sommes fiers de nous associer à cette marque de confiance et de contribuer à améliorer la lisibilité des principes de rénovation énergétique pour les ménages français.» conclut-il.

La signature de la charte «Engagés pour Faire», est la deuxième étape de la campagne de communication baptisée Faire qui a été lancée en septembre 2018auprès du grand public. Elle vise à témoigner de l’engagement des acteurs de la rénovation, pour mettre les français en confiance dans leurs démarches de rénovation. Faire est l’acronyme de Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique, et le mot d’ordre d’une mobilisation de l’ensemble des acteurs engagés en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments. En application des engagements du Plan de rénovation énergétique des bâtiments, les ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et l’Ademe ont lancé cette grande campagne de communication pour entraîner les Français vers la rénovation énergétique. Pour créer les conditions de massification de la rénovation des bâtiments, la consultation menée auprès de l’ensemble des acteurs a révélé l’importance de créer une signature commune de la rénovation afin de rassembler tous les acteurs publics et privés qui s’engagent et de donner confiance aux particuliers. 

La charte «Engagé pour Faire» comporte des engagements réciproques de la part des pouvoirs publics, de l’Ademe, et des signataires volontaires, qui s’engagent à la fois à : développer des actions et offres commerciales s’inscrivant dans l’atteinte des objectifs nationaux et notamment un parc immobilier au niveau BBC et la neutralité carbone à l’horizon 2050 ; encourager les partenariats entre leurs membres et les acteurs du réseau Faire et décliner dans leurs différentes communications l’information relative au réseau Faire ; encourager des pratiques commerciales vertueuses ; et enfin encourager la montée en compétences des professionnels quant à la rénovation énergétique des bâtiments. L’ensemble des signataires de cette charte sont référencés sur le site www.faire.fr/professionnels.

Le chiffre : 500 000

En signant cette charte, l’UFME marque sa volonté d’accompagner les objectifs communs de rénovation de 500.000 logements par an, afin d’éradiquer les passoires thermiques.

Photo : La charte « Engagé pour Faire » a été signée par 137 acteurs de la filière du bâtiment. 

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°16 …