Un petit skidder léger et de faible largeur se faufile dans des pistes très étroites

Le 20 juin 2019
Radiocommande en main, Jean-Michel Oriol suit du regard le positionnement des grumes.

La société Abies-bois vient d’investir dans un petit modèle de skidder croate Hittner rebaptisé Latil T4T par son importateur, le groupe Maurice. La légèreté de ce skidder Latil-Hittner Ecotrac 140 V présente un avantage certain pour une consommation réduite à seulement 30 litres/ jour. De plus, ce débusqueur offre un bon comportement au travail, ne se cabrant pas sous le poids de la charge.

Exploitées en deuxième éclaircie, les grumettes de douglas sont vidangées par le petit skidder Latil-Hittner Ecotrac 140 V dans cette forêt située en contrebas du hameau de Grandris, sur la commune de Saint-Bonnet-le-Courreau, au coeur des Monts du Forez (42). Un double treuil d’une puissance de 2×10 tonnes équipe ce très léger skidder d’un poids avoisinant les huit tonnes pour une largeur hors-tout de 2,10 mètres avec une monte très étroite de pneumatiques Trayal Best en 16,9-30.

Légèreté du Latil-Hittner Ecotrac 140 V

Jean-Michel Oriol est responsable opérationnel de l’EURL Abies-bois, une entreprise créée en 2013 sur la commune de Saint-Anthème. Cette société a été fondée par Joël Ruiz en 2013 pour fonctionner en complément de ses deux autres sociétés existantes basées à Verrières-en-Forez (42) : la SARL Abiessence créée en 1999 pour la production d’huiles essentielles et la SCEA Abiessence créée en 2008 pour la production agricole de plantes aromatiques.

La société Abies-bois permet, entre autres, d’alimenter Abiessence en aiguilles de résineux pour la distillation d’huiles essentielles (sapin pectiné, sapin de Vancouver, cèdre de l’Atlas, douglas vert, épicéa commun…). Jean-Michel Oriol assure l’approvisionnement en supervisant l’achat de coupes de bois sur pied, qui seront abattues par des bûcherons manuels salariés pour éviter le déchiquetage des aiguilles occasionné par les abatteuses. La société Abies-bois compte cinq employés et un apprenti en exploitation forestière pour deux salariés sur le site de Gumières (42) où est installée une petite scierie fixe Serra de 2016, complétée d’une multi-lame Mebor de 2017.

«Le site de Gumières est également équipé d’un combiné coupeur-fendeur Rabaud Xylog 550 et d’un broyeur fixe Scorpion alors que le site de Saint-Anthème offre un lieu de stockage des plaquettes tout en disposant d’une fendeuse horizontale et une fendeuse verticale», précise Jean-Michel Oriol. En plus du Latil-Hittner Ecotrac 140 V livré neuf en avril dernier, Abies-bois vient également de s’équiper en 2018 d’un petit porteur Novotny LVS 520 et d’un débusqueur Noé NF 170 en six roues. Ce skidder à grue est équipé d’un doubletreuil 2×16 tonnes pour le débusquage des gros bois vidangés par sa grue Epsilon d’une portée de 10 mètres. Cet engin a vocation à sortir les plus gros bois sachant qu’il dispose également d’un panier escamotable pour plus de polyvalence sans pouvoir concurrencer la légèreté du modèle Latil-Hittner Ecotrac 140 V. En effet, le skidder Noé atteint un poids de 17 tonnes pour une largeur de 2,80 mètres alors que l’engin croate se limite à une largeur hors-tout de 2,10 mètres tout comme le porteur Novotny LVS 520. De plus, Abiesbois dispose de deux tracteurs Fendt : «L’un avec une remorque forestière Palms pour le transport des branchages sur route et l’autre pour faire fonctionner une déchiqueteuse mobile Mus-Max T7, servant notamment au broyage des branches avant la mise en cuve de distillation», indique le professionnel.

Le skidder ne se cabre pas sous le poids de la charge

Le skidder Latil-Hittner Ecotrac 140 V convient essentiellement pour le débusquage de petits bois, particulièrement en éclaircies. Dans cette deuxième éclaircie de douglas, le volume de l’arbre moyen atteint 0,750 m3 sur écorce pour produire de la palette : «Des bois débardés en grande longueur de 16 mètres avec surbilles de 4,20 mètres», indique Jean-Michel Oriol […]

Photo : Radiocommande en main, Jean-Michel Oriol suit du regard le positionnement des grumes.

Retrouvez-le en action ici : 

Voir notre édition verte, Le Bois International, Scierie, exploitation forestière N°22…