Un nouveau PV coupe-feu 1 heure chez les Menuiseries Bourneuf

Le 29 mai 2019
 Les Menuiseries Bourneuf, situées à Parigné-L’Evêque (72), emploient à l’heure actuelle 75 personnes, dont 35 au sein de leurs ateliers, et réalisent un chiffre d’affaires se situant entre 14 et 15 millions d’euros.

Expertes de la menuiserie bois de prestige, les Menuiseries Bourneuf poursuivent le développement de leurs solutions pare-flamme et coupe-feu avec un nouveau PV coupe-feu 1 heure pour leurs fenêtres et portes-fenêtres à mouton et gueule de loup. Membre du groupe Lorillard (qui figure parmi les leaders français de la menuiserie industrielle sur-mesure) depuis 2016, l’entreprise tire le meilleur parti de cette synergie à travers une recherche constante de qualité et de différenciation, soutenue par des investissements tels des matériels de finition hautement performants.

Bourneuf a acquis ses lettres de noblesse en concevant des produits premium, selon les règles de l’art et dans la subtile alliance de l’expertise et de l’innovation. Ainsi, la forte valeur ajoutée des huisseries Bourneuf a permis à l’entreprise de devenir un partenaire privilégié des maîtres d’ouvrage, publics et privés, du secteur de la réhabilitation. L’entreprise sarthoise a su fidéliser une clientèle sur un marché haut de gamme avec des menuiseries magnifiant des chantiers prestigieux se rapportant à la fois à des bâtiments du patrimoine, des bâtiments publics, des logements, ou bien encore concernant le secteur de l’hôtellerie.

C’est en 2006 que Pascal Joubert reprend les menuiseries Bourneuf. Située à Parigné-l’Evêque (72), l’entreprise est spécialisée dans la fabrication et la pose de menuiseries 100% bois. Les chiffres, mis en regard, parlent d’eux mêmes quant au chemin parcouru depuis : l’entreprise, qui emploie à l’heure actuelle 75 personnes, dont 35 au sein de ses ateliers, est passée en 13 ans d’un chiffre d’affaires de 3 millions à un chiffre d’affaires se situant aujourd’hui entre 14 et 15 millions d’euros. «La conjoncture actuelle est si porteuse que nous avons à peine le temps de répondre à l’ensemble des demandes que nous recevons. A cet égard, la capacité de production du groupe Lorillard s’avère un précieux atout !», précise Pascal Joubert.

Investissements en finition et garantie décennale

Les menuiseries Bourneuf appartiennent en effet depuis juin 2016 au groupe Lorillard : basé à Chartes (28), celui-ci est spécialiste de la fabrication et de l’installation de menuiseries extérieures. Les deux partenaires trouvent dans cette alliance un intérêt mutuel, puisque, comme l’explique Pascal Joubert, «du fait de notre positionnement haut de gamme et des produits spécifiques que nous développons, le groupe Lorillard est en mesure de répondre à des projets très complets. Quant à nous, nous y gagnons en flexibilité et en réactivité». S’adosser à un groupe à l’assise financière solide a notamment donné les moyens à Bourneuf d’investir l’an passé environ 1 million d’euros dans du matériel de finition consistant en deux flow coat (un pour l’application de peinture blanche et l’autre de lasure) ainsi qu’un robot industriel de peinture, en mesure d’appliquer une couche épaisse et uniforme.

Cela permet aux menuiseries finies de bénéficier d’une garantie décennale, garantie à laquelle participe aussi le fournisseur de peinture allemand Remmers, sachant que 65 à 70% des menuiseries produites par l’entreprise reçoivent un traitement par finition. Les Menuiseries Bourneuf consacrent actuellement 85% de leur activité à la rénovation et à la production, sachant qu’elles ont développé au fil du temps une activité liée à la pose : «Lorsque j’ai repris l’entreprise, celle-ci effectuait très peu de pose. Nous avons par la suite mis en place de vrais équipes opérationnelles sur les chantiers», souligne Pascal Joubert. Les clients de la menuiserie sont de grands donneurs d’ordres de type Bouygues ou Vinci, l’entreprise répondant aussi à des appels d’offres publics ou privés. La part d’activité liée au secteur des particuliers n’excède pas aujourd’hui 10%. 

Performances et exigence esthétique 

Les Menuiseries Bourneuf peuvent se targuer de réalisations haut de gamme, notamment dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie, comme avec l’Hôtel Mandarin Oriental de Londres, ou le Ritz à Paris, de même que des projets de grande ampleur à l’instar des Galeries Lafayette, du projet relatif à l’université de Lyon et s’inscrivant sur une durée de 4 ans, ou encore de celui destiné à la gare d’Austerlitz et impliquant des portes à quatre ventaux d’une dimension de 3,5 m de large sur 7,5 m de long.

Photo : Les Menuiseries Bourneuf, situées à Parigné-L’Evêque (72), emploient à l’heure actuelle 75 personnes, dont 35 au sein de leurs ateliers, et réalisent un chiffre d’affaires se situant entre 14 et 15 millions d’euros.

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°20 …