Un marché européen du parquet en demi-teinte

Le 19 novembre 2019
C’est le nombre de pays membres de la FEP (dont la France), sur un total de 13, ayant connu une hausse de leurs ventes de parquets durant le premier semestre de cette année.

Le comité directeur de la Fédération européenne de l’industrie du parquet (FEP) s’est réuni début octobre, afin d’échanger entre autres autour de la situation du parquet, en regard des récentes évolutions de la conjoncture économique globale. Il apparaît que, tandis que les principaux marchés témoignent d’une légère embellie, d’autres connaissent une tendance à la baisse, du fait notamment de la concurrence d’un revêtement de sol alternatif tel que le LVT.

Par rapport au premier semestre 2018, les résultats prévisionnels concernant le marché européen du parquet, pour la même période cette année, révèlent des tendances divergentes. C’est ainsi que, si d’un côté la consommation continue de montrer une évolution favorable dans des pays tels que l’Allemagne (principal marché européen), l’Autriche, la France, la Pologne et l’Espagne, on observe une situation stagnante voire déclinante en Italie, en Suisse ou au Benelux. Quant à la situation en Scandinavie, elle s’avère contrastée.

Il apparaît que la concurrence du LVT (que l’on peut traduire par lames de vinyle haut de gamme) est bien présente dans l’ensemble de l’Europe. Les responsables de la FEP insistent aussi sur les répercussions en Europe de la forme de guerre commerciale sévissant entre la Chine et les Etats-Unis. Concernant les marchés connaissant une hausse de leurs ventes, on note dans le cas de la Pologne une progression assez significative par rapport à 2018. La France montre quant à elle un marché dynamique, particulièrement sur le premier trimestre. Le marché autrichien réalise une bonne performance par rapport à la même période l’an passé, même si la consommation devrait, d’après les prévisions récentes, diminuer au cours du dernier trimestre de cette année. Quant à l’Allemagne, après une légère reprise, il semble que le marché devrait demeurer stable jusqu’à la fin de cette année, avec une progression anticipée de l’ordre de 1% sur l’ensemble de l’année.

On recense également une légère hausse concernant le marché espagnol, impression qu’il convient de tempérer si l’on considère que la performance réalisée était déjà moindre lors du deuxième trimestre que durant le premier, sachant que le contexte politique, avec de prochaines élections, constitue un potentiel facteur d’instabilité. Les don- nées compilées concernant le marché danois montrent une progression sur le premier semestre, même si l’on peut s’interroger sur la pérennité de cette tendance, étant donné la baisse des ventes de nouveaux logements urbains. Les ventes de parquet finlandais continuent leur croissance. Cela étant, le marché manque de visibilité, et la FEP estime que le pic d’activité actuelle risque de ne pas durer. Toujours en Scandinavie, la tendance positive enregistrée dans le cas du Danemark et de la Finlande ne se vérifie pas concernant la Suède qui montre une légère baisse, reflétant une activité moindre dans le secteur du neuf résidentiel, tandis que le segment de la rénovation continue d’être porteur. Il ne devrait cependant pas y avoir de reprise dans le neuf d’ici la fin de l’année. La Norvège, enfin, montre une baisse significative, reflétant la concurrence accrue du LVT. Le parquet commercialisé en Hollande se heurte de même à cette concurrence du LVT, et le ralentissement de l’activité devrait perdurer jusqu’à la fin de l’année. Les ventes de parquet diminuent aussi en Italie, reflétant une activité économique globale ralentie, un secteur de la construction qui manque de dynamisme et une tendance décroissante sur le segment de la rénovation. La situation en Belgique oscille entre stagnation et légère baisse, tendance qui devrait perdurer dans les prochains mois. On retrouve une situation similaire en Suisse.

Le chiffre : 7

C’est le nombre de pays membres de la FEP (dont la France), sur un total de 13, ayant connu une hausse de leurs ventes de parquets durant le premier semestre de cette année.

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°38 …