Trophées de la Machine forestière : une deuxième édition en route pour 2021

Le 26 mars 2021

Le Bois International organise sa deuxième édition des Trophées de la Machine forestière de l’année afin de mettre en avant les nouveautés les plus marquantes du secteur du machinisme forestier pour l’année 2021. Les précédents Trophées de la Machine forestière pour l’année 2019 ont permis de récompenser trois lauréats qui présentaient des premières mondiales. La catégorie reine des «engins forestiers» a couronné l’abatteuse hybride Logset 8H GTE. La catégorie des outils forestiers a primé la première tronçonneuse à injection au monde avec le modèle Stihl MS500i. Enfin, le trophée 2019 de la catégorie des équipements forestiers a été attribué au premier pneumatique forestier basse pression au monde proposé par le manufacturier Alliance avec son profil Forestar F344 LP Elit. Exceptionnellement, l’édition 2021 des Trophées de la Machine forestière de l’année sera ouverte aux matériels dont la première commercialisation de série porte sur deux années, du 1er juin 2019 au 31 mai 2021. En effet, cette durée de candidature allongée sur deux ans s’explique par l’annulation de l’édition 2020 du fait du contexte sanitaire.
Pour participer, les constructeurs et importateurs de machines et matériels forestiers ont la possibilité de candidater jusqu’au 15 avril dans trois catégories :
Engins forestiers, regroupant abatteuses, porteurs, skidders, feller-bunchers, déchiqueteuses autoportées, porte-outils forestiers ;
Outils forestiers, regroupant les outils motorisés (tels que les tronçonneuses) et outils mécanisés pouvant s’installer sur tracteurs agricoles, pelleteuses hydrauliques ou porte-outils (tels que treuils, remorques, têtes d’abattage, câbles aériens, broyeurs et gyrobroyeurs, coupeurs-fendeurs, cisailles, fendeuses) ;
Équipements d’engins forestiers regroupant pneumatiques, chaînes et tracks, radiocommandes forestières, grues et grappins, pinces à grumes, informatique embarquée.
Ces machines doivent être commercialisées en série et ne peuvent être de simples prototypes. Le palmarès ne distinguera pas obligatoirement un matériel de marque européenne mais les machines candidates devront être disponibles à la vente sur le marché européen. Un jury composé de professionnels étudiera les divers dossiers présentés par les constructeurs et importateurs en lice. Leurs critères de sélection portent sur l’innovation technique, le comportement sur chantier forestier, la sécurité, la performance, l’impact environnemental, l’ergonomie…
Avec cette deuxième édition, les Trophées de la «Machine forestière de l’année» se positionnent à l’échelon international avec l’objectif d’effectuer la remise des prix au cours du salon Forexpo qui aura lieu en juin prochain à Mimizan, au carrefour de plusieurs pays forestiers d’Europe.
Les constructeurs et importateurs peuvent télécharger le dossier de candidature 2021.