Tessa, vers une production industrialisée de murs ossature bois fermés

Le 28 mai 2020
Scie Stromab CT600.

Basée en Bretagne, près de Rennes, Tessa industrie mise sur le concept du mur ossature bois fermé. La jeune entreprise s’apprête à industrialiser sa production via l’acquisition d’une ligne à commande numérique, et souhaite intégrer la maquette numérique (BIM).

Tessa industrie est le fruit de la rencontre de deux hommes, Jérôme Philippe (PDG) et Arnaud Marchand (directeur opérationnel), nourris par une volonté commune de développer la construction durable. Leur expérience complémentaire, le premier dans la tech- nique et le second dans le commerce et la communication, apporte un élan propice à un avenir florissant pour la jeune entreprise. Lorsque l’on arrive sur le site situé à la Mézière, aux portes de Rennes, le bâtiment de 2.700 m2 labellisé passif et doté de panneaux photovoltaïques nous met déjà dans l’ambiance de l’orientation prise par les entrepreneurs.

Suite à leurs divers voyages en Europe, Arnaud Marchand et Jérôme Philippe misent sur le concept du mur ossature bois fermé, largement éprouvé chez nos voisins germaniques. Alors que l’entreprise vient de souffler sa première bougie, ils tendent doucement mais sûrement vers leur objectif d’industrialisation de la production, inscrite dans leur ADN. «Nous nous positionnons sur le hors site pour minimiser le temps de travail sur les chantiers. Très prochainement, l’atelier va accueillir une ligne de production française à commande numérique de découpe et d’assemblage pour pousser la préfabrication des murs en usine», met en avant Jérôme Philippe. «De plus, nous privilégions les matériaux biosourcés pour proposer un habitat sain et performant au profit des clients finaux. Le bois contribue très largement à réduire l’empreinte environnementale et favorise la rapidité d’exécution et de pose sur chantiers. Nous souhaitons nous engager dans cette voie mais le marché du bois a encore besoin de se structurer», poursuit le dirigeant. Dans les murs conçus à l’atelier, il n’est pas question alors de trou- ver du polystyrène, du BA13 ou encore de la laine de verre. Le système constructif fait la part belle aux matériaux biosourcés […]