Tensions sur les approvisionnements en panneaux

Le 16 février 2021

La disponibilité en panneaux à base de bois pour le secteur de la construction, au niveau de l’Europe, connaît actuellement des tensions, qui se traduisent parfois par des hausses de prix. Une situation notamment imputable à une capacité de production limitée concernant plusieurs producteurs de panneaux OSB, ainsi qu’une disponibilité limitée en panneaux de particules et des délais de livraisons allongés dans le cas de plusieurs types de contreplaqués à base de résineux.

Dans le cas des panneaux OSB, on observe depuis le début de cette année des arrêts et des baisses en matière de production, relatifs à plusieurs unités situées en Europe centrale. La fourniture en panneaux de particules destinés au secteur de la construction, qui dans certains cas peuvent remplacer les panneaux OSB, est aussi sujette à des contraintes depuis le troisième trimestre de 2020. Cette tendance est avant tout liée à une demande en panneaux de particules de la part du secteur de la construction, qui reste à un niveau élevé. Dans le cas des contreplaqués à base de résineux, une réticence à l’achat a été observée, qui, conjuguée à une forte demande de la part de marchés comme les États- Unis, résulte en une disponibilité également limitée.

À cela s’ajoute le fait que des acheteurs de panneaux appartenant aux secteurs du négoce, de la construction et de l’emballage ont passé des commandes supplémentaires, afin de se garantir un stock suffisant. Il résulte de cet ensemble de facteurs des délais de livraisons de plus en plus longs pour diverses catégories de panneaux, et des creux en matière d’approvisionnement. Cette situation est en outre accentuée par un nombre croissants de fournisseurs de panneaux revoyant à la baisse les montants à livrer, quelques fabricants d’OSB révoquant les conditions précédemment conclues, en matière de prix, pour s’engager sur des quantités équivalentes mais à des prix plus élevés.

Des produits de substitution, à l’instar du contreplaqué brésilien à base de pin elliotis, affichent aussi des prix à la hausse durant ces derniers mois. S’ajoute à cela une demande accrue en provenance des États-Unis pour ce type de produit, ce qui a pour conséquence une diminution des stocks au sein des entrepôts européens. Cette disponibilité limitée en panneaux à base de pin elliotis, conjuguée à une hausse des prix, commence à avoir des répercussions sur la disponibilité d’autres types de panneaux, comme dans le cas du contreplaqué français à base de pin maritime, dont la production alimente une demande élevée de la part du secteur de l’emballage, observable depuis novembre dernier, tendance qui se vérifie par ailleurs dans le cas de fabricants de contreplaqué situés à Europe de l’Est et en Scandinavie.

Le chiffre : 25 %

Le fabricant de panneaux Kronospan a informé ses clients que les livraisons risquaient d’être réduites de quelque 25% en février et mars, suite à un incendie survenu en octobre dernier dans son usine de Strezelce Opolskie (Pologne).

Lire la suite dans Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble, notre édition rouge N°6…