Technologies italiennes : un léger ralentissement des commandes

Le 7 décembre 2018
Chiffres, Technologies italiennes pour le travail du bois : index des commandes (Source : Acimall)

Le bureau d’études d’Acimall, l’association italienne représentant les entreprises de machines et systèmes pour le travail du bois, indique que le troisième trimestre de cette année marque un léger ralentissement des commandes, dû à une période de consolidation consécutive aux investissements précédemment réalisés.

L’étude indique que les investissements importants décidés récemment en Italie et à l’étranger ont conduit les entreprises travaillant le bois et ses dérivés à renouveler leur parc de machines, avec pour conséquence un moindre besoin d’investissements supplémentaires. C’est ainsi que dans l’ensemble, les chiffres indiquent un léger ralentissement des commandes, ceci bien que les entreprises italiennes se maintiennent et continuent à faire preuve d’une réelle vitalité, enregistrant une croissance des commandes nationales de 14,7%, supérieure à celle du même trimestre en 2017.
Mais, étant donné une baisse des commandes en provenance de l’étranger, les commandes du troisième trimestre de cette année ont diminué de 7,7%. Acimall précise que la baisse enregistrée à l’étranger est justifiée par le fait que 2017 a été une année “fantastique” pour les exportations italiennes, une tendance qui pourrait ne pas être maintenue indéfiniment. Il convient de noter que le chiffre d’affaires du troisième trimestre, selon les enquêtes Acimall, a progressé de 12,2% par rapport à la même période en 2017, confirmant ainsi le bon état de santé du secteur. Le carnet de commandes a augmenté à 4 mois (il était de 3,1 au trimestre précédent et 3,4 dans la période janvier-mars) tandis que les prix à compter du premier janvier montrent une croissance de 0,5% (elle était de 0,4 au 30 juin).
Concernant l’enquête qualitative, on constate que pour la période considérée, 44% des répondants ont indiqué une tendance de production positive. En revanche, le même pourcentage d’entrepreneurs indique une tendance constante, tandis que seuls 12% déclarent une contraction. L’emploi est stable pour 61% de l’échantillon (67% au trimestre précédent),  tandis que le nombre de  personnes indiquant une augmentation reste le même (33%, données identiques pour la période avril-juin), 6% indiquent une baisse (le trimestre précédent fut clôturé à 0). Les stocks sont stables pour 61% des entreprises interrogées, en baisse pour 22%, en augmentation pour 17%.
Il ressort de l’enquête prévisionnelle que 17% des personnes interrogées parient sur une augmentation des commandes étrangères (le même chiffre qu’au trimestre précédent) tandis que pour 56%, elles resteront stationnaires et seront en baisse pour les 27% restants.

Le chiffre :
-10,9%

C’est la diminution enregistrée, sur la période allant de juillet à septembre de cette année, par les commandes en provenance de l’étranger, en regard de l’exercice précédent.

Voir notre édition rouge, Le Bois International, Charpente, construction, menuiserie et meuble N°41 …